Batman : Gotham City Chronicles, le jeu de plateau Batman ultime par Monolith

Il y a plus d’un an, Monolith annonçait son jeu de plateau Batman, intitulé Batman Gotham City Chronicles !
Et nous sommes nombreux à attendre avec impatience la sortie de ce qui s’annonce comme le jeu de plateau ultime de Batman. L’échéance se rapproche et vous pourrez bientôt jouer Batman, le Joker, Killer Croc, Red Hood et tout vos personnages préférés avec vos amis fans de Batman puisque depuis hier soir, la campagne Kickstarter de Monolith pour son jeu Batman est lancée !! 🙂

Avant de vous présenter le jeu rapidement en compagnie de Fred Henry, patron de Monolith, qui nous a gentiment accordé une interview et vous montrer de nombreuses images du jeu, je vous laisse le lien vers la campagne Kickstarter ci-dessous, qui je vous le rappelle sera la seule façon d’acquérir le jeu ! (Enfin presque car vous pouvez aussi participer à notre jeu-concours ici 😉 )

Commandez votre jeu Batman Gotham City Chronicles sur Kickstarter 🙂

Batman Gotham City Chronicles est un jeu de plateau édité par Monolith exclusivement sur le site de crowdfunding Kickstarter. Le jeu a pour vocation de nous faire vivre de belles aventures de Batman via de nombreux scénarios de 2 à 4 joueurs.
Regroupés en deux camps, les joueurs devront s’affronter au cours d’une partie riche en événements. Un joueur jouera le vilain et ses sbires contre les autres joueurs qui contrôleront chacun un héros de Gotham. Ces derniers devront coopérer afin de déjouer le plan machiavélique du vilain en mettant tour après tour leur stratégie en place afin d’atteindre leur objectif.
Batman Gotham City Chronicles est un jeu à « scénario », c’est à dire que chaque partie suit un scénario qui décrit l’intrigue, le lieu où se déroule l’action, le nombre de tours et les objectifs de chaque joueurs pour remporter la partie.

Mais qui de mieux pour vous parler du jeu que son auteur lui-même ? Fred Henry, patron de Monolith, nous parle du jeu :

Bonjour Fred, tout d’abord, peux-tu nous présenter rapidement ton histoire et celle de Monolith ?

Bonjour. Je m’appelle Frédéric Henry et je suis auteur de jeu (amateur depuis 2002 et professionnel depuis 2009). J’ai fait éditer une douzaine de jeux et j’ai la chance de compter parmi eux quelques succès (Timeline, Les Bâtisseurs, Conan…). En 2014, alors que nous étions sur le projet Conan avec Erwan Hascoët (l’un de mes co-actionnaires et éditeur de jeu par ailleurs) nous avons monté Monolith. Conan fût à l’époque le jeu de plateau le plus « crowdfundé » au monde, ce qui a permis à Monolith de s’installer solidement dans le paysage ludique spécialisé.

Comment est née l’idée de créer un jeu de plateau sur l’univers de Batman? Et comment avez-vous réussi à convaincre DC Comics de vous suivre dans cette grande aventure ?

Le système de Conan m’a demandé énormément de travail, j’ai donc toujours planifié de le décliner à d’autres univers. Lorsque mon travail sur Conan fût terminé, je me suis mis en quête de son futur. Il se trouve que l’équipe et moi-même sommes de gros lecteurs de comics et d’univers sombres, aussi Gotham City s’est imposé comme un cadre idéal pour déployer le moteur de jeu. Il faut bien se rendre compte que les investissements de chacun sont si importants qu’il nous serait impossible de travailler sur un thème qui ne rencontrerait pas l’assentiment de toute l’équipe. Puisque nous étions tous excités par Batman, j’ai pris mon bâton de pèlerin et me suis rendu aux Etats Unis où j’ai rencontré la Warner. Le rendez-vous s’est vraiment très bien déroulé tant ils étaient séduits par l’immersion offerte par Conan. Je leur assurais que Batman conserverait un tel degré d’immersion et l’accord fut rapidement conclu (j’imagine que le fait que des gens de chez eux se soient portés acquéreurs de Conan au cours de sa campagne Kickstarter a influencé positivement les négociations).

Combien de temps vous a-t-il fallu pour créer le jeu ? Et quelles sont les étapes du processus de création d’un jeu comme celui-ci ?

Comme je l’ai dit plus haut, l’élaboration et la maturation du système de jeu a demandé beaucoup de temps. Le système, dans sa version initiale, était prêt dès 2010. Je l’ai par la suite retravaillé pendant deux ans à l’occasion du projet Conan. Enfin, je m’y suis replongé pendant 18 mois afin qu’il acquière sa forme actuelle sur Batman. Il m’est donc difficile de répondre à la question des « étapes » car la réalisation du moteur de jeu s’est révélée être un processus itératif relativement continu.

On parle de la participation d’artistes et spécialistes de Batman dans la création du jeu, peux-tu nous les présenter rapidement et nous dire comment ils ont contribué à ce fabuleux projet ?

Après notre rencontre initiale, Warner nous a rapidement mis en contact avec DC. Ces derniers nous ont alors suggéré tout un panel d’artistes maisons avec lesquels nous pourrions collaborer. Parmi ceux-ci nous avons fait le choix de faire rentrer sur le projet des artistes comme David Finch, Jae Lee ou encore Anthony Jean. A côté de ces illustrateurs DC, nous avons fait travailler des noms plus familiers du monde du jeu ou du roman à travers les personnes de Georges Clarencko ou David Demaret.

Qu’est-ce qui a été le plus excitant dans le lancement du jeu ?

Et bien que penses-tu qu’il se passe dans la tête d’un mec qui a découvert Batman à 12 ans et à qui tu annonces qu’il va travailler avec David Finch 😉 ?

Batman : Gotham City Chronicles est-il destiné exclusivement aux fans ardus de Batman ?

Pas vraiment, mais disons que la variété de personnages est si importante que seuls les lecteurs assidus seront à même de tous les connaître. Pour les autres ce sera l’occasion de découvrir toute une faune qu’ils ne soupçonnaient pas à Gotham.

Le jeu sera lancé exclusivement via la plateforme de crowdfunding Kickstarter, peux-tu expliquer à nos internautes, comment fonctionne ce type de plateforme ? Et les différents paliers qui seront proposés sur la plateforme ?

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une simple souscription. Les joueurs achètent en ligne, confirment ensuite leur achat, puis sont livrés à l’issu de la production. Nous sommes en train de réaliser une brochure en ligne qui explique avec précision ce petit processus afin que les nouveaux souscripteurs ne rencontrent aucune difficulté. Il faut bien comprendre que le choix de Kickstarter s’est fait pour des raisons économiques. Cela nous permet de nous passer d’intermédiaires et donc de faire chuter à leur maximum nos prix. Cela passe notamment par un système de paliers qui nous permet d’offrir de nombreuses figurines au fur et à mesure que la somme globale croît.

Dans quelle langue le jeu sera-t-il édité ? Sera-t-il “zoné” ? (Par exemple français pour la France, Anglais pour les US etc.)

C’est très simple : les souscripteurs français recevront automatiquement leur jeu en français et le reste du monde le recevra automatiquement en anglais.

Le lancement de la campagne Kickstarter débute ce 27 Février, mais combien de temps faudra-t-il patienter avant de recevoir le jeu ?

Un an. C’est un long délai qui pourra en surprendre certains mais qui s’explique par le temps nécessaire à collecter la totalité des fonds, réaliser la production et enfin l’acheminer jusqu’aux souscripteurs.

À ton avis, qu’est-ce qui va faire le plus frissonner les fans qui joueront au jeu ?

Sans conteste l’immersion qu’il propose. Tout à été fait pour la rapprocher au maximum de celle offerte par la pratique du jeu de rôle. C’est-à-dire ici parvenir à plonger les joueurs au cœur des conflits de Gotham.

Je ne peux finir cette interview sans parler de ta relation avec l’univers de Batman : Frederic Henry est-il un grand fan de Batman ?

Evidemment. Je suis initialement rentré dans l’univers du Dark Knight par le film de Tim Burton qui m’a rapidement conduit vers les comics. Depuis deux ans je suis même devenu un véritable « stakhanoviste » de Batman.

Peux-tu nous citer ton histoire de Batman préférée ? Pourquoi ?

Sans la moindre hésitation La Cour Des Hiboux, dans sa version noir et blanc. C’est selon moi la meilleure histoire jamais écrite pour le Dark Knight et surtout celle qui met le mieux en avant la dimension « détective » du personnage (le noir et blanc fait davantage ressortir cet aspect en réhaussant l’importance des détails et en donnant au tout une teinte digne des films d’Humphrey Bogart).

Batman Gotham City Chronicles, un jeu de plateau pour les fans de Batman

Pour terminer cet article, j’avais envie de vous présenter en images le jeu de Monolith 🙂
Débutons par quelques maps, endroits emblématiques où se dérouleront nos parties du jeu.

Continuons sur les éléments qui composent le gameplay de Batman Gotham City Chronicles avec les playboards et tuiles de personnages, qui décrivent les caractéristiques de chaque personnage.

Je ne peux vous montrer quelques images du jeu sans évoquer les superbes figurines qui le composeront 🙂
Parmi la grande galerie de personnages qui composeront le jeu, vous pourrez notamment y retrouver Batman, Catwoman, Mr Freeze, Man-bat, Joker, Jim Gordon, Nightwing, Bane ou même le T-Rex de la Batcave ! 😉

Pour le plaisir des yeux, voici quelques illustrations exclusives signées Alex Maleev, David Finch, Jae Lee, Anthony Jean et Stéphane Roux pour le jeu 😉

Enfin, je vous laisse avec quelques vidéos de présentation du jeu Batman éditée par Monolith 😉

Pour ma part, je suis grave hypé par ce jeu et j’ai vraiment hâte de pouvoir y jouer, pas vous ??!

Je vous invite une nouvelle fois à vous rendre sur la page de la campagne Kickstarter du jeu ici 😉
Et pour ceux qui souhaitent en savoir encore plus sur le jeu, vous pouvez aussi liker la page Facebook de Monolith !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *