[25 ans Batman TAS] L’univers artistique d’une série à succès

On ne peut parler de la série animée Batman TAS sans commenter ce graphisme et cette musique qui ont fait en grande partie son succès. On garde en tête ce design, propre à Bruce Timm, et ces musiques qui nous font tant vibrer… encore aujourd’hui.

En tout point de vue la série animée joue sur un aspect artistique important. La musique et le graphisme ont marqué les esprits et tout cela a été le fruit d’un long travail de la part des producteurs de la série. Rien n’a été laissé au hasard pour séduire les téléspectateurs.

Une atmosphère sonore superbe

Shirley Walker

Shirley Walker

La musique de Batman TAS a été composée par Shirley Walker et son orchestre. Cette compositrice américaine a été choisie car ses musiques se rapprochaient du thème musicale de Danny Elfman (compositeur du film Batman de Tim Burton en 1989). Ainsi, l’ensemble de l’œuvre musicale de Batman TAS a été pensée par Shirley Walker et travaillée par son orchestre. Elle a su apporter une atmosphère sonore magnifique où l’on plonge totalement dans l’univers de Batman. Cette musique si particulière colle parfaitement avec l’ambiance donnée à la série, une musique grave accentuée par des instruments à cuivres qui résonnent dans la ville noire de Gotham. L’ensemble des musiques sonnent « sérieuses », autrement dit on croirait entendre une bande son de film plutôt que d’une série animée. Comme le scénario ou le design de la série, la musique se veut elle aussi « adulte » et moins enfantine que ce que l’on entendait à l’époque dans les autres dessins animés. La musique joue un rôle essentiel puisqu’elle donne le ton et l’atmosphère de l’épisode. L’influence de l’orchestre, et de tous ses instruments réunis, nous entraînent hors de notre canapé et nous déposent au cœur même des aventures du Chevalier Noir. D’ailleurs, Shirley Walker remportera même un Emmy Award en 1996 pour son travail sur la série animée.

Danny Elfman

Danny Elfman

En ce qui concerne le générique, celui-ci est une variation du thème créé initialement pour le premier film Batman de Tim Burton. Lorsque Danny Elfman a su qu’une série sur Batman était en cours de production, il a insisté pour avoir la composition du générique. L’héritage de Tim Burton est alors très présent dans la série animée et prouve une nouvelle fois tout le travail de recherche et d’inspiration de l’équipe de production.

Chaque épisode se voit doter d’un thème musical qui lui est propre, notamment par des bruitages originaux et une musique qui vient totalement accompagner l’action qui se déroule à l’écran. Nous avons donc une musique composée spécialement pour l’épisode, et non une musique lambda qui serait reprise de manière répétée dans chacun des épisodes. On retrouve également ce schéma pour les personnages de la série qui ont droit chacun à un thème sonore spécifique. L’exemple le plus marquant reste le thème musical du Joker : génial.

Il suffit juste d’écouter la musique du générique pour comprendre l’importance qui a été donnée à l’atmosphère musicale de la série.

Un esthétisme inspiré du film noir

L'asile d'Arkham

L’asile d’Arkham

Batman TAS surprend par son graphisme impressionnant. Chaque épisode s’inspire de l’esthétisme du film noir : genre cinématographique qui se développe à partir des années 40, et qui trouve son origine dans les nouvelles et romans de détectives… Détective comme notre chevalier noir ^^
Ainsi la série se différencie par son ambiance sombre, sur fond d’enquêtes, maîtrisant parfaitement les jeux d’ombres et de lumières.

Gotham city

Gotham city

Si on observe bien la série, de nombreuses références se glissent et prouvent ainsi les multiples inspirations qu’ont eu les producteurs. Par exemple, l’asile d’Akham est directement inspirée des histoires d’Howard Philips Lovecraft connu pour ses récits fantastiques et d’horreurs dont le roman Le Mythe de Chtulu.

Pour la ville de Gotham, elle est inspirée de l’expressionnisme allemand de Munrau, un mélange d’art déco et d’art nouveau : Gotham est comme un personnage schizophrène… Elle nous fait peur et nous captive à la fois. Gotham est une ville intemporelle, et définitivement gothique… tout comme le chevalier noir. C’est bien pour cela que Gotham est un vrai personnage dans la série et détient sa propre personnalité. Rares sont les séries où le lieu a été aussi mis en avant et a été autant travaillé.

Gotham city

Gotham city

Un univers créé dans le souci du détail

Les blimps de la police de Gotham

Les blimps de la police de Gotham

Dans Batman TAS rien n’a été laissé au hasard. L’objectif des producteurs étant de créer un univers propre en mélangeant les styles, les années… On le remarque dans certains détails, notamment les blimps, qui sont les vieux dirigeables de la police, les vieilles voitures du temps d’Al Capone et les chapeaux à feutre qui nous plongent dans l’univers rétro des années 40. Les dessins de Bruce Timm collent parfaitement à cet univers avec un design épuré; on notera aussi l’aspect très carré des personnages, un style particulier qui va faire de la série une entité unique dans l’univers des séries animées.

La direction artistique pousse le détail jusqu’au bout en affichant une œuvre de Kandisky dans le manoir de Bruce Wayne, le monument le plus imposant et symbole de Gotham city, et en remplaçant les aigles par des gargouilles sur un bâtiment semblable au Chrysler Building.

Kandisky / Chrysler Building

Kandisky / Chrysler Building

En conclusion, la série animée Batman TAS est une œuvre artistique à part entière. Si nous sommes tous autant captivés par cette série c’est sans aucun doute par le souci du détail qui lui a été apporté de par l’atmosphère musicale unique qui s’en dégage et l’important travail qui a été réalisé au niveau artistique.

Si vous aussi vous avez remarqué quelques détails sur l’univers artistique de la série, n’hésitez à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous, sur Facebook ou Twitter !! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *