Batman, un héros de jeux vidéo #1 – The Adventures of Batman & Robin

Vous qui parcourez ce blog, vous n’êtes pas sans savoir que notre personnage fétiche ne se résume pas qu’aux comics book. Batman est si grand et si populaire que tout un tas de licences ont vu le jour à travers les décennies que ce soit des jouets et goodies en tout genre, des séries télévisées, etc.

Aujourd’hui, je vous propose de démarrer cette nouvelle chronique, « Batman, un héros de jeux vidéo » avec un jeu lui même adapté d’une licence Batman :

The Adventures of Batman & Robin

Un des meilleurs jeux Batman sur Super Nintendo

The Adventures of Batman & Robin – Un des meilleurs jeux Batman sur Super Nintendo

S’il s’agit d’une adaptation de la série animée des années 90, ce jeu ne se cantonne pas à ce rôle ! Il faut bien avouer que Batman n’a pas vraiment été gâté au niveau des adaptations vidéoludiques plus ou moins réussies, par le passé. A l’époque, nombreuses sont les adaptations de licences dans l’univers des jeux vidéo se contenant du strict minimum pour vendre un jeu. Même si de bons opus sont à mettre en avant tels que « Batman : The Video Game » (sorti en multi-plateforme en 1990), où encore l’adaptation du film « Batman : le défi » dans « Batman Returns » (sorti en multi-plateforme en 1993), c’est bien ce jeu qui s’avère le plus fidèle à un produit Batman déjà existant !

Un jeu qui reprend les meilleurs éléments de la série animée

Le Joker se prépare à une nouvelle bataille face à son ennemi juré

Le Joker se prépare à une nouvelle bataille face à son ennemi juré

Sorti sur Super Nintendo en 1994, ce jeu développé par Konami est à ne pas confondre avec son homonyme sorti sur Mega Drive en 1995. Ces deux jeux, bien que partageant le même univers, sont très différents que ce soit au niveau des graphismes qu’au niveau du gameplay. Aussi, si vous êtes un fan incontestable et incontesté de la série animée, vous prendrez sans doute beaucoup de plaisir à retrouver cet univers dans la version sortie chez Nintendo.
La véritable force de ce jeu, c’est sans aucun doute son absence totale de scénario ! Car comme dans la série animée, où chaque épisode (ou presque) possédait sa propre trame scénaristique, c’est également le cas pour cet opus vidéoludique. Ainsi, vous parcourez les différents lieux de Gotham City à l’aide de votre dévoué serviteur Alfred, qui vous envoi au début des différents stages, les informations sur l’ennemi qui vous invite à le rejoindre dans ses délires les plus sordides ! Aussi, vous aurez l’occasion de rencontrer les ennemis les plus célèbres de Batman qui ne sont autres que : le Joker, Poison Ivy, Clayface, le Pingouin, Catwoman, l’Épouvantail, le Sphinx, etc…

Des graphismes respectueux de la série

Niveau inspiré de l'épisode "L'énigme du Minotaure" dans la série animée

Niveau inspiré de l’épisode « L’énigme du Minotaure » dans la série animée

En plus de retrouver nos héros et ennemis au rendez-vous, nous avons également la chance de les retrouver dans leurs plus beaux costumes, respectant leurs aspects graphiques tels que les fans les aiment dans la série animée. Nous retrouvons donc Batman avec sa cape aux reflets bleus, Robin avec sa taille de jeune adulte en devenir, le Joker avec ses cheveux noirs et son sourire rouge vif, le Pingouin avec sa bedaine gigantesque ainsi qu’Harley Quinn, bien que cantonnée au rôle de faire valoir du Joker, telle qu’elle fut imaginée par Paul Dini.
De plus, si l’apparence des vilains est respectée, il en va de même pour leur identité ! Et cet élément ajoute une grande plus-value à ce titre, permettant ainsi une plus grande variété de niveaux qui reprennent eux-aussi des éléments clés de la série animée. Vous aurez donc, à travers cet opus, les joies de retrouver le parc d’attraction du Joker aperçu dans le film « Batman contre le fantôme masqué« , les jardins de Poison Ivy, un remake de l’épisode « L’énigme du Minotaure » et bien d’autres références.

Un gameplay varié

Le niveau de la Batmobile

Le niveau de la Batmobile

Ces petits détails scénaristiques ont ainsi permis au développeur Konami de sortir le joueur de la routine. En adoptant cette trame d’un ennemi équivalent à un niveau, il eurent la bonne idée de varier les plaisirs en gardant en élément principal le coté action/plateforme de ce titre, tout en y ajoutant des phases de poursuite dans le niveau de Catwoman, une course en Batmobile face à Double-Face. Galanterie oblige, Batman ne sera pas en mesure de combattre les sbires féminins de Poison Ivy avec ses points, et sera donc contraint d’utiliser son batarang et son gaz soporifique (est-ce vraiment plus éthique ?). Ces différents gadgets, tout droit sortis de la Batcave, permettent de varier les rares coups disponibles qui se limitent à des coups de pieds et de mains.

Un très bon jeu, néanmoins perfectible

Si l’on peut reprocher une chose à Bruce Wayne (euh non… à Batman !) c’est d’être un tantinet lourd en déplacement. Et Robin me direz-vous ? Hélas, et c’est là que se trouve le plus gros point faible d’un jeu qui s’intitule « The Adventurse of Batman & Robin« , ce dernier n’est pas jouable et se contente d’un rôle de figurant ! Un autre gros point faible de ce jeu vient de la conduite de la Batmobile. Si l’idée de base est très bonne, le contrôle de celle-ci tient quasiment du miracle. Il ne serait donc pas étonnant que vous ayez besoin d’un bon mot de passe (comme on en fait plus de nos jours) pour passer ce niveau sans avoir à vous arracher vos batcheveux ! Hormis ce petit élément qui vous prendra plus ou moins de temps, le jeu se fini entre 6 et 7 heures, ce qui est court, même pour un jeu de l’ère 16-bit.

En bref…

Robin est bien présent, mais tellement inutile !

Robin est bien présent, mais tellement inutile !

A titre personnel, je qualifie cet opus de « magique » ! Comme dit précédemment, les jeux de l’époque reprenant une licence (comics, films, dessins animés, etc.) étaient pour la plupart de gros navets. Et là, Konami a vraiment pris soin des fans de la série animée (et de Batman tout court) en proposant un produit respectant l’univers créé par Bruce Timm et Paul Dini, en incluant la quasi-totalité des personnages principaux. On regrettera certainement de n’avoir pu jouer à plusieurs à ce jeu, vu l’absence d’un Robin jouable ! De plus, le jeu a vraiment bien vieillit et reste, encore en 2018, parmi les plus agréables jeux sur le Batverse dont j’ai eu l’occasion de jouer.
Dès lors, si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’y jouer, je vous invite à l’essayer presto via les plateformes d’émulation ! 😉

Les points forts :

  • Univers proche de la série animée
  • Gameplay intuitif et précis (sauf pour le niveau de la Batmobile)
  • Graphismes inspirés de l’univers créé par Paul Dini
  • La bande son

Les points faibles :

  • La difficulté parfois mal calibrée de certains niveaux
  • La durée inférieure aux standards de l’époque
  • Absence d’un Robin jouable

Jouez vous-aussi !

Pour fêter l’arrivée de cette nouvelle rubrique sur le site, nous vous invitons à vous filmer en train de jouer au niveau du minotaure !
Que vous jouiez sur la cartouche originale ou sur un émulateur, le premier à nous envoyer la preuve de sa réussite complète du niveau remportera notre concours et un cadeau surprise ! 🙂

Deux conditions :

  • Prouver que c’est bien vous qui jouez en vous filmant personnellement (webcam incrustée sur la vidéo, smartphone, etc.)
  • Être le premier à nous envoyer la vidéo

Bon jeu à tous !

 

Dites-nous dans les commentaires ci-dessous si vous avez déjà joué à ce jeu et quels souvenirs vous en gardez ! 😉

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur FacebookTwitter et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *