Review de Batman Arkham : Poison Ivy

Publié le 07 mai 2021 par

Connaissez-vous vraiment Poison Ivy ? Personnage emblématique dans l’univers du Chevalier Noir, elle reste invisible dans la plupart des récits. Ici, des grands noms s’attachent à la présenter comme une dès méchantes les plus dangereuse de Gotham et ils ont bien raison !

atman-arkham-poison-ivy

Synopsis

Pamela Lillian Isley était une jeune étudiante fascinée par la botanique et la toxicologie lorsque le professeur Jason Woodrue a expérimenté sur elle des produits interdits. Devenue Poison Ivy, elle s’est lancée dans une lutte incessante contre Batman et les autorités, notamment les grands pollueurs qui mettent à mal l’équilibre écologique de la planète, et tente d’instaurer le règne incontesté du monde des plantes.

Second volume dans la collection Batman Arkham, après un premier numéro consacré à Double-Face nous découvrons Poison Ivy. Ces anthologies vous permettent de mieux comprendre les différents vilains dans l’univers de Batman. Si celui sur Double Face était très bon, celui de Poison Ivy est excellent.

Poison Ivy, une méchante

J’ai l’impression qu’on a tendance à l’oublier. Dans une période où le vilain ne l’est plus tellement et devient un antihéros… Il est de bon ton de remettre les choses dans son contexte. Poison Ivy est bien une méchante. Dans les différents récits et dès sa première apparition dans le Batman #181 : elle tue. Pour arriver à ses fins, elle n’hésite pas à utiliser tout ce qu’elle a en son pouvoir. Et son pouvoir, c’est elle. Les récits nous montrent bien que Pamela Lillian Isley est un poison. D’ailleurs, il est très intéressant de revenir sur ses origines, en tout cas la première, avec le rôle du scientifique Woodrue et l’expérience qu’il fit sur elle. Après ça, elle n’est plus Pamela mais Poison Ivy. Cette transformation modifira son corps mais aussi son rapport à l’homme. Depuis elle voue une haine pour le genre masculin qu’elle peut manipuler à sa guise grâce à son baiser. Tous sauf un… mais on y reviendra un peu plus tard 😉

Batman #181
Batman #181

En parlant de baisers, vous en verrez de nombreux ! Et oui, ses lèvres représentent son arme de prédilection et on comprend vite qu’on a affaire à une femme différente que Catwoman par exemple. On cite Ivy comme incroyablement belle avec un charme fou. Même Batman y succombe. J’ai eu cette impression de voir en elle le personnage d’Aphrodite, déesse de la beauté, mais aussi de la séduction ! D’ailleurs, on remarque cette ressemblance avec son premier costume en 1966, et le récit qui débute l’anthologie, puisqu’elle est dotée d’une couronne de feuilles sur les cheveux à la manière grecque. Couronne qu’on ne retrouve plus par la suite !

En parlant du costume, les récits sélectionnés montrent l’évolution et les changements qu’il y a pu avoir. Si on connaît bien sa tendance au vert, en 1993 dans le récit de John Francis Moore, intitulé Effet de Serre, elle est habillée de manière classique en tailleur et on la voit le plus souvent active dans un labo. Bien sûr, c’est une couverture pour ses actions mais je trouve ça intéressant de la voir autrement. De plus, les récits montrent très bien son intelligence et ses expertises scientifiques indéniables, notamment dans le récit de 2004 d’Ann Nocenti : L’Ombre d’un doute (l’un de mes préférés dans cette anthologie !). Ici, elle montre toute sa vulnérabilité et son amour de la nature. Nature avec un grand N ! Et si elle reste une méchante, les valeurs écologiques sont importantes et sont très bien représentées. Sans parler du magnifique dessin de John Van Fleet. D’ailleurs dans ce récit, elle porte la tenue la plus courante : collants verts et body vert “en feuilles” si je peux dire ! On remarque que dans l’histoire de 2008 par J.T Krul, elle tout de suite beaucoup plus sexualisée. Est-ce une simple tendance ou une volonté de la rendre encore plus sexy ? Dans tous les cas, il est intéressant de voir que le collant vert est remplacé par une peau toute en vert ! Et oui, souvent Ivy est représentée comme telle, je pense notamment à la série animée Harley Quinn diffusée sur Toonami ! Peu importe sa couleur ou son costume, elle reste une vilaine dangereuse, tant par son intelligence que par sa folie meurtrière. Une phrase résume très bien ce personnage pour expliquer ces faits : “comme la nature, ses actions sont des réactions naturelles.” Elle ne fait qu’un avec la nature.

Mais Batman dans tout ça ???

Sa relation avec Batman

Le chevalier noir est très présent dans les aventures de Poison Ivy. Avant de lire cette anthologie, je ne connaissais pas cette connexion assez puissante entre les deux protagonistes. Hormis le fait qu’elle peut contrôler Batman, lui-même détient des sentiments particuliers à son égard. Dans le récit L’Ombre d’un doute Batman offre à Ivy une cellule parfaite avec des plantes, le tout exposé à la lumière. Ferait-il la même chose pour le Pingouin avec une cellule de glace ? Je ne pense pas ! Batman comprend Ivy et entend certains de ses messages, mais vous connaissez sa devise : on ne tue pas. Et aussi charmeuse qu’elle soit, Pamela est une meurtrière….

Ivy by Stjepan Seijic
Ivy by Stjepan Seijic

Je trouve ça très pertinent de voir leurs liens car finalement Ivy est très souvent rattachée à Harley Quinn, voir trop. Ici, nous avons un récit signé du grand Paul Dini avec les deux femmes à l’Asile d’Arkham. Le reste montre soit Ivy seule avec notamment la courte histoire La Justicière Verte de Christy Marx et Stjepan Seijic au dessin, soit avec Batman (ou plutôt contre Batman !). Pour le grand public, Ivy est souvent associée à Harley Quinn… dans la série animée, c’est l’invisibilité dans les films, c’est toujours avec Harley dans les comics, etc… Ça fait un bien fou de redécouvrir ce personnage : ce qu’elle a été, ce qu’elle est et ce qu’elle va devenir ! Le potentiel est énorme et n’est pas assez exploité à mon goût.

De plus, l’un des gros atouts de cet ouvrage se retrouve dans les fiches signalétiques. Précieuses pour tout connaître : données personnelles, histoires, pouvoirs et armes… tout y est !

Conclusion

Foncez lire cette pépite autour de la somptueuse Poison Ivy. On traverse le temps avec elle via des récits inédits pour la plupart et une très belle sélection ! Une diversité intéressante au dessin et le retour sur ses origines stories. Laissez-vous tenter mais attention au baiser !

Les points forts :
  • Des récits inédits et passionnants,
  • Un must have pour connaître Poison Ivy.
Les points faibles :
  • Beaucoup de récits en compagnie de Batman,
  • On en demande encore plus ?
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Salut ! C'est Alexandra, 24 ans, passionnée par le cinéma, la musique, le sport et bien sûr les comics. Bon Batman c'est un peu ma vie alors autant que je partage avec vous ! Grosse lectrice et amatrice de cinéma attendez vous à beaucoup de reviews et de critiques !

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !