Batman SAGA #31 – La Review

Publié le 04 décembre 2014 par

Salut à tous lecteurs de Batman Legend !
Il est question aujourd’hui du mensuel Batman saga numéro 31, paru dans nos kiosques le 28 novembre et toujours au prix de 5,60€ pour 111 pages (15 de moins que d’habitude).

Batman SAGA #31
Batman SAGA #31

Batman#28 – Gotham sera toujours Gotham

Le mensuel démarre sur ce numéro de Scott Snyder et James Tynion quatrième du nom. Il s’agit ici d’un numéro introductif à la série Batman Ethernal, j’en avais déjà parlé dans la review du mensuel 30, où Urban Comics avait choisi de ne pas venir couper notre élan en pleine série Zéro Year et nous le propose donc ce mois-ci.
Après s’être penché sur les débuts de Batman, Snyder nous fait faire un bond dans le futur et nous plonge dans un Gotham au plus mal, où la criminalité est contrôlée par une hiérarchie de criminels avec à son sommet un personnage du BatVerse plutôt inattendu.
D’ailleurs cette série est née sous le signe de la renaissance des personnages oubliés, ainsi Harper Row, rencontré dans quelques mensuels va venir prendre une place nettement plus importante dans cette série.
Au niveau du dessin, il est assuré par Dustin Nguyen laissant ainsi le talentueux Cappulo reprendre son souffle avant d’entamer le dernier prochain chapitre de « zéro year ». Le style plaît ou ne plaît pas, pour ma part je ne suis pas fan du coup de crayon de D.Nguyen.

Detective Comics #29 – Gothopia, Chapitre 3 : La vérité et son contraire

On retrouve ensuite la suite de la série Gothopia, nous avions laissé Batman face au responsable de l’Utopie Gazeuse, épouvantail.
Le scénario est assuré par John Layman et conserve les défauts du numéro de la semaine dernière, à savoir sans surprise et en plus de ça prévisible.
La lecture de ce numéro est une totale perte de temps, c’est d’autant plus dommage que la série avait plutôt bien commencé de par son originalité et se finie rapidement.
La partie dessin, elle, est confiée à Aaron Lopresti à qui je n’ai pas de reproche à faire sur la performance graphique.

Batman & Aquaman #29 – A la recherche de robin : de chaeybde en scylla

L’arc Batman and two face ayant pris fin le mois dernier, on retrouve Batman à la recherche de la dépouille de son fils et de sa mère, profané par Ra’s al ghul.
Son enquête l’amènera notamment dans les fond de l’océan Atlantique sur la piste de cétacés éventrés. Bien sûr qui dit Océan, Baleine assassiné dit… GreenPeace ? Non Aquaman !
Il assistera le chevalier noir dans cette aventure jusqu’à ce qu’un autre membre de la Justice League prenne le relais en fin d’épisode, laissant présager des protagonistes principaux du prochain numéro.
Peter J. Tomasi nous offre encore une fois un script excellent utilisant avec intelligence des éléments de Batman inc de Morrisson assisté par Partick Gleason pour la mise en image de son scénario.
Le duo nous promet encore un arc mémorable !

Batgirl #29 – La conspiration des reptiles

Non, on est pas obligé d’en parler, ça sert à rien de se faire du mal… Bon ok, tu l’auras voulu !
Après l’échec du précédant arc de Gail Simone nous avions eu une petite lueur d’espoir le mois dernier avec l’introduction d’une enquête sympa, d’une nouvelle coéquipière pour BatGirl : Strix, assassin de la cour des hiboux repenti et pour finir un adversaire gothique/Barré/Chasseur de Vampire sous LSD.
Déjà que le mois dernier c’était pas gagné, là c’est carrément perdu pour BatGirl. Plus on tourne les pages du numéro plus le scénario devient « what the fuck », et le seuil est atteint quand Andrew Bennett, personnage de I Vampire (série aujourd’hui annulée par DC comics) fait son apparition en fin de numéro et disparaît aussi sec le tout en deux malheureuse planche.
La réplique de fin de Batgirl se résume à « La prochaine fois je reste au lit »… réflexion que Gail Simone ferait bien de se poser la prochaine fois qu’il compte nous pondre un BatGirl.

Secret Origins #2 – Batman dans : L’homme dans l’ombre

On fini cette review avec une série débutée le mois dernier et ayant pour objet de nous faire découvrir l’origine de certains personnages suite aux événements FlashPoint.
Si l’inutilité du numéro avait était démontré dans la review précédente, celui-ci continu sur la lancée de son prédécesseur et revient sur les origines de Batman, origines récemment revisitées avec brio par Scott Snyder pour les besoins de Zéro Year.
Alors dans la mesure où ces origines ont déjà était abordées dans un arc différent et remplissent le rôle de cette série, est-ce nécessaire de nous la resservir ?
En plus c’est pas comme si les origines en question était celles du héros le plus connu de tout les temps… Certains se consoleront avec les dessins de D.Nguyen qui vient clore ce numéro comme il l’a commencé.
La boucle est bouclée.

Pour conclure ce mois-ci on a un numéro plutôt en dessous de ce qu’on a l’habitude de nous servir, mais il serait dommage de passer à coté des séries phares du mensuel, je pense notamment à Batman#28 et Batman et Aquaman#29 sur un fond de Brave and Bold.

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Après avoir croisé une première fois la chauve -souris en 1992 dans Batman TAS, ma passion pour le chiroptère masqué n'a cessé de croître. Du 7ème art au 9ème je m'efforce de combattre le mauvais goût dans les allées sombres des librairies. Et si par hasard vous me demandez quel super héros se rapproche le plus de l'idéal humain ma réponse sera Batman ... si non rien.

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !