Critique du film Batman and Harley Quinn

Publié le 17 août 2017 par

Cover du film Batman and Harley Quinn

Synopsis

Lorsqu’un cambriolage des S.T.A.R. Labs mène au vol d’un dossier secret par le terrible duo de Poison Ivy et Floronic Man, le crime et le désordre ont carte blanche. Alors que le Dark Knight et Nightwing mènent leur enquête, ils tentent d’obtenir l’aide d’un certain électron libre : Harley Quinn ! Récemment libérée de l’Asile d’Arkham et occupée à s’acclimater à sa nouvelle vie, Harley se retrouve une fois de plus à enfiler son costume et à déblatérer.

Dans la folle tendance Harley Quinn je demande le nouveau film d’animation Batman and Harley Quinn !

Sorti ce 15 août sur les plateformes de téléchargement, Bruce Timm revient après The Killing Joke, qui en déçu quelques-uns, et nous propose une histoire inédite avec en tête d’affiche Batman et Harley Quinn. Ce film d’animation tant attendu met en avant la nouvelle perle de DC, Harley Quinn, en duo avec le célèbre chevalier noir, Batman sans oublier Nightwing et Poison Ivy.

Cette dernière se lie avec Floronic Man  afin de créer un virus qui transformera toute vie humaine en plante, la faute aux hommes qui détruisent la planète. La menace est lancée, Gotham court un grand danger : ainsi Batman accompagné de Nightwing décident de faire appel à Harley Quinn pour retrouver Poison Ivy afin de  contrer son plan. Si l’histoire n’est pas la plus innovante qui soit, de nombreuses choses font que ce film d’animation est une réussite. Voilà quelques points qui explique sont succès à venir.

La nostalgie liée à Batman TAS

Harley Quinn dans le film Batman and Harley Quinn
Harley Quinn dans le film Batman and Harley Quinn

Dès les premières secondes, on replonge dans l’ambiance de la grande série animée de 92, Batman : The Animated Series.  Le design y est semblable avec une ville de Gotham toujours aussi imposante, sombre avec un décor retro assumé. Des similitudes aussi avec les personnages et l’exemple le plus marquant est le retour du costume d’arlequin d’Harley Quinn.  Ce film d’animation nous donne l’impression d’un retour vers le passé, très plaisant avec une nostalgie obligatoire pour ceux qui sont attachés à la série animée.

En  plus du graphisme, le film se vend à un public beaucoup plus adulte qu’enfantin. Tout comme la série animée, Batman and Harley Quinn n’est pas un simple dessin animé mais un film d’animation, ce qui implique que certaines scènes ne sont pas destinées aux plus jeunes.

Harley Quinn et Poison Ivy en duel
Harley Quinn et Poison Ivy en duel

En effet, des scènes de combats violents s’y déroulent ainsi que des sous-entendus sexuelles. Ce faisant, les plus âgés et surtout ceux qui ont connus Batman TAS se laisseront séduire par ce film.

Pour la voix de Batman, on retrouve Kevin Conroy toujours aussi parfait dans son interprétation, c’est dans cette voix  que la touche « nostalgie » marque des points. En ce qui concerne Harley, la voix de Melissa Rauch, convint et séduit. Le doublage est un élément essentiel dans la réussite d’un bon film d’animation et cet aspect là n’a pas été mis de côté.

Une intrigue simple mais efficace

Si l’intrigue reste très simple c’est qu’il est difficile d’être plus innovant en moins d’une heure. Si la fin semble être quelque peu précipitée,  la durée du film ne permet pas une histoire plus développée mais le tout y est drôlement bien rythmé. Dynamique et entraînant : la vivacité des dialogues, le ratio scènes d’actions est bien dosé le tout couvert d’une bande-son très convaincante mêlant jazz et rock.

Nightwing, Harley Quinn et Batman dans la Batmobile
Nightwing, Harley Quinn et Batman dans la Batmobile

L’intrigue n’est rien sans les personnages où l’on retrouve un trio bien assorti avec Batman, Harley et Nightwing. Cette équipe fonctionne à merveille puisque chacun remplit son rôle et nous font rire par leur drôle entente. L’alchimie entres les trois crève l’écran et on se surprend à un sourire en les voyant dans des situations plutôt inattendues. Si le gros atout du film se joue sur Batman et Harley, il est intéressant de voir que d’autres personnages ne sont pas laissés pour compte : Nightwing reste très présent et Poison Ivy reste un personnage très charismatique et un vrai électron libre.

On se laisse alors vite embarquer dans cette aventure et surtout charmer par la folle Miss Harley…

 Une Harley Quinn qu’on adore

Harley Quinn s'esseyant au micro
Harley Quinn s’esseyant au micro

Elle est largement réussit et répond aux attentes autour de ce personnage. Aujourd’hui, on la voit partout et les adaptations sont diverses : dans le film Suicide Squad, les comics New 52 etc… Dans Batman and Harley Quinn, cette dernière a décidé de raccrocher le costume et de mener une vie paisible jusqu’à ce que Batman lui demande de l’aide…

On retrouve alors, une Harley, désintoxiqué du Joker, elle est forte, indépendante, touchante, sexy et drôle. Dans ce film, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et encore moins se faire diriger par Batman ou qui que ce soit d’autre. Face au duo masculin, elle est clairement en position de force tout au long du film et s’émancipe d’une dépendance à des personnages masculins.  Elle est même un exemple d’indépendance ici, car,  si on considère Harley comme folle elle ne reste pas moins très intelligente et Bruce Timm nous le prouve encore une fois.

Conclusion

Bruce Timm n’a pas perdu de son talent et Batman and Harley Quinn a toutes les cartes en main pour en séduire plus d’un. Si l’atout « nostalgie » Batman TAS y est pour beaucoup, le travail autour des personnages, des répliques et du dynamisme du film renforce le fait qu’il soit une réussite. Si ce film n’est pas révolutionnaire il est au moins le premier pas pour retrouver l’animation que l’on adore chez DC.
Attention au générique de début, d’un style « cartoon », qui est tout simplement génial  !

Vous l’avez vu ?? Donnez-nous votre avis dans les commentaires 😉

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Salut ! C'est Alexandra, 24 ans, passionnée par le cinéma, la musique, le sport et bien sûr les comics. Bon Batman c'est un peu ma vie alors autant que je partage avec vous ! Grosse lectrice et amatrice de cinéma attendez vous à beaucoup de reviews et de critiques !

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !

1 commentaire
  • Il y a 2 années
    Aliénor

    Hum pour ma part j’ai moins aimé. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Harley Quinn effectivement, indépendante, forte, sensible, mais moins certaines scènes, notamment celles impliquant Nightwing…Il faut dire que c’est un de mes personnages préférés, le voir comme ça me déplaît… Et puis certaines scènes comme celle du bar, longue et inutile…

    Répondre