Focus sur Steve Englehart, passage rapide mais efficace

Publié le 02 octobre 2019 par

En 80 ans, beaucoup de scénaristes et de dessinateurs ce sont succédés pour donner leurs versions de Batman. Aujourd’hui nous allons parler de Steve Englehart.
Le scénariste américain a passé peu de temps sur le titre, pourtant, son arc aura vraiment été salué par la critique.

Origines et premiers travaux.

Steve Englehart, scénariste sur Batman
Steve Englehart, scénariste sur Batman

Steve Englehart est né en 1947 à Indianapolis. Il commence sa carrière dans les comics en tant qu’assistant de Neal Adams sur le titre Vampirella. Très influencé par le scénariste Roy Thomas, Englehart s’intéresse beaucoup aux questions politiques et philosophiques. De 1972 à 1976, il scénarise la série The Avengers. Durant cette période il sera aussi brièvement en charge de Doctor Strange.

L’arrivée chez DC Comics.

En 1976, après une dispute avec le nouvel éditeur en chef de chez Marvel, Englehart décide de quitter la maison d’édition. L’auteur avait prévu d’abandonner complètement la bande dessinée et de se consacrer à l’écriture de romans, mais la responsable éditoriale de chez DC Comics, Jenette Kahn, le persuade de venir chez DC. Il commence par écrire sur le titre Justice League Of America avec Dick Dillin.

Batman Detective Comics par Steve Englehart
Batman Detective Comics par Steve Englehart

Mais c’est sur un arc de Detective Comics « Strange apparition » que Englehart va véritablement cartonner. En effet, dans cet arc Bruce Wayne rencontre la sublime Silver St-Cloud. Le scénariste va allez jusqu’à dévoiler l’identité de Batman à St-Cloud.

L’arc publié dans la série Detective Comics, est salué par la critique. Il sera même une source d’inspiration pour d’autre scénaristes. Le Batman de Englehart est plus sombre et inspiré du personnage dans les années 40. Le scénariste part pour l’Europe juste avant la sortie des comics. La carrière de Englehart sur Batman fut courte mais son récit reste aujourd’hui encore de très bonne facture.

Dans les années 80, il connaît le succès avec la série Green lantern corps dont il écrit le crossover Millenium.

En 2005, Englehart écrit Batman Dark Detective en collaboration avec Marshall Rogers et Terry Austin. Certains éléments de ce récit seront même adaptés dans le film The Dark Knight de Christopher Nolan.

Autres travaux et récompenses.

En 1992, l’auteur est engagé chez Valiant, où il y écrit les numéros 1 à 4 de X-O-Manowar et le premier numéro de Shadowman. La même année, il co-crée le comics Ultraverse pour la maison d’édition Malibu Comics. Englehart crée aussi quelques séries pour Éclipse Comics comme : Scorpio Rose et Coyote.

En 2014, le personnage de Star-Lord (crée par Englehart) est à l’affiche du film Gardiens de la galaxie. Lors de sa suite en 2017, un autre personnage créé par Steve Englehart (Mantis) sera aussi adapté pour le grand écran.

Coté récompenses, le scénariste remporte le prix Inkpot en 1979. Il est aussi nominé en 78 au Eagle Award pour son arc Detective Comics, dans la catégorie meilleur histoire continue (Meilleur Arc en gros).

Conclusion

Durant toute sa carrière, Steve Englehart aura apporté sa patte dans plusieurs maisons d’édition. Malgré de courts passages chez DC Comics, il reste l’un des scénaristes qui en a marqué l’histoire.
La vision de son Bat-Univers est vraiment très intéressante, mettant en avant les rouages politiques de la ville de Gotham. Il a su également donner une profondeur psychologique à ses personnages non négligeable.

Pour les plus curieux d’entre vous, sachez qu’Urban Comics a édité son travail sur Batman dans un recueil intitulé « Batman Dark Detective«  (cliquez ici pour découvrir notre review).

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Gare à la cour des hiboux qui d’en haut scrute Gotham, gare à son émissaire dont le nom est l’Ergot !

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !