Review de Batman Detective Tome 5 : Briser le miroir

Publié le 23 avril 2021 par

Retour sur le 5ème et dernier tome de la série Batman Detective qui clôture le run de Peter Tomasi chez Urban Comics !

Batman Detective - Tome 5

Synopsis

Un nouvel adversaire, se faisant appeler le Miroir, rode dans les rues de Gotham. Mais est-il réellement aussi mauvais que ce qu’il laisse à penser ? Ou est-il simplement le reflet de la perversion du monde qui l’entoure? Pendant que la Bat-Family doit lutter contre la véritable armée qu’il a levée, Damian Wayne se cache dans l’ombre, planifiant son prochain mouvement dans la traque qu’il mène contre son père, le Chevalier Noir.

Nous allons nous attarder sur deux aspects dans cette review, avec d’une part un retour sur ce tome et la série Batman Detective puisque ce tome clôture le run de Peter Tomasi sur la série ! On reviendra sur la fin du comics avec de nombreux épisodes inédits liés au comics Detective Comics #1027 qui est TOTALEMENT passé inaperçu…

La fin d’un run ?

Du côté de Rebirth, Batman a eu le droit à plusieurs séries avec le run de Tom King, repris ensuite par James Tynion IV avec Batman Joker War et Batman Detective Comics. Cette série Batman Detective est plus ou moins lié à celle de Joker War, même si vous pouvez la suivre sans avoir lu la série Batman principale (Batman Joker War). Trop de séries nuisent aux séries ? Peut-être… car le travail de Peter Tomasi laisse un goût amer face aux autres productions. Dès le début, le scénario ne brillait pas par son originalité. Batman est au centre de l’attention face à une ville de Gotham en plein désarroi. Dans ce tome 5, une nouvelle menace arrive : Miroir. L’idée est de soulever la population face aux héros et le fait qu’ils se cachent aux yeux de Gotham en portant des masques. Le masque est le symbole d’une distance et la population Gothamienne n’en veut plus. Si le destin de Miroir, assez similaire à celui d’Anarky, met l’eau à la bouche, il devient vite moralisateur et sans panache face à un Batman un peu mou du genou. D’autant que Miroir est vite remplacé par le retour de Silence. Pourquoi ? Sa venue arrive comme un cheveu sur la soupe et permet de rassembler la bat-family et surtout de réconcilier Damian Wayne et son père.

Batman et Miroir
Batman et Miroir

Et c’est là que ce comics est fou ! Moi qui n’aime pas ce cher Damian… ici, il est superbement écrit dans ce numéro ! Et bien plus pertinent que notre cher Chevalier Noir. Le jeune Robin est complètement désemparé suite à un décès dès plus douloureux dans la bat-family… et il part dans une quête loin de son père. Son développement est, je trouve, très pertinent. Quant à Batman, vous l’aurez compris, je ne comprends pas comment on peut le rendre aussi inefficace. Et la venue de Silence, qui le confronte à son adolescence est une histoire que l’on a vu 1000 fois… Si vous vous intéressez à Silence, je vous conseillerais plutôt de vous pencher sur Batman Silence pour en savoir plus sur leur relation et sur ce personnage.

À côté de ce combat, politiquement, ça bouge puisqu’un nouveau candidat à la mairie arrive : Nakano. Bon, on ne va pas se mentir, ce jeune homme anti-corruption, pour le fait de ne plus avoir de héros masqué, avec un œil perdu ressemble à notre Harvey Dent national. Mais ce personnage reste néanmoins très intéressant et il méritait une meilleure exploration. L’idée de s’attarder sur les rouages politiques, la candidature à la mairie et voir plus en détail la difficulté humaine que cela implique, apportaient un poids intéressant au comics. Malheureusement, ceci est peu développé.

Et c’est une fin, car oui, cette série s’achève et je n’ai pas bien compris comment. L’idée aurait voulu que lorsqu’on termine une histoire, elle réponde à des questions soulevées dans le run, que ces réponses concluent l’histoire et nous laissent avec un sourire aux lèvres… Pas de mon côté en tout cas. Cette série est complètement oubliable dans les lectures de Batman. Et pourtant, le dessin est magnifique, la colorisation sublime et les volontés de Peter Tomasi étaient bonnes. Mais ça n’aboutit à rien. Que devient Nakano ? Que devient Damian Wayne ? Nous ne saurons jamais la fin puisque le scénariste et le dessinateur ont dû quitter le projet et c’est bien dommage.

Des lectures surprises !

Que de surprise ! On termine le dernier chapitre et on se retrouve avec des histoires inédites dans le numéro spécial Detective Comics #1027 qui rend hommage à la première apparition de Batman en 1939 (dans Detective Comics #27 ^^). Rien ne m’avait préparé a ce que je lise ça. Rien dans la communication d’Urban Comics, pas d’encart spécial sur la couverture… mais juste une petite mention au dos. Ce n’est pas rien ! De nombreux fans de Batman aimeraient les lire sans pour autant avoir l’intention d’acheter ce tome 5 de Batman Detective. Pourquoi l’avoir mis dans ce numéro sans en indiquer l’importance ? Et pourquoi ce souci de chapitrage ? Les numéros #1028 à #1033 arrivent avant le numéro #1027… Incompréhensible.

Numéro anniversaire !
Numéro Anniversaire Detective Comics #1027

Mais revenons sur le numéro en question, car ça reste exceptionnel avec de nombreux noms : Peter Tomasi et Brad Walker, Grant Morrison, James Tynion IV, Marc Wolfman et j’en passe ! Les histoires sont variées et s’attardent sur différents aspects de la chauve-souris : le côté détective, le côté aventurier, son lien avec Robin, sa relation avec la Justice League…

De quoi vous faire plaisir et c’est sur ça que je veux finir : un réel bonheur de lire ces différentes histoires qui nous replongent dans un Batman avec un grand B ! De quoi rattraper la déception 🙂

Conclusion

Globalement, la série de Peter Tomasi est bonne, mais sans grande surprise et avec une conclusion plutôt décevante. Mais attardez-vous sur ce comics pour les numéros anniversaires du Detective Comics #1027, avec une pléiade d’artistes et de récits sur le Chevalier Noir ! Concernant l’avenir de cette série, la suite s’annonce en lien avec l’événement DC Future State chez DC Comics et le retour de la série rattachée à Detective Comics (dont nous ne savons pas encore le nom officiel) avec au scénario Mariko Tamaki et Dan Mort au dessin !

Et de votre côté, qu’est-ce que vous en avez pensé ?

Les points forts :
  • Les numéros inédits à la fin,
  • Dessins sublimes signés Brad Walker !
Les points faibles :
  • Une fin décevante,
  • Une série oubliable.
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Salut ! C'est Alexandra, 24 ans, passionnée par le cinéma, la musique, le sport et bien sûr les comics. Bon Batman c'est un peu ma vie alors autant que je partage avec vous ! Grosse lectrice et amatrice de cinéma attendez vous à beaucoup de reviews et de critiques !

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !