Review de Batman Silence : Un chef d’oeuvre signé Jeph Loeb et Jim Lee

Publié le 04 juin 2018 par

Avant toute chose, j’aimerais donner une mention spéciale à l’édition que nous propose Urban Comics pour ses nombreux bonus : une interview croisée des deux artistes, de magnifiques couvertures alternatives, des crayonnés et encrages et surtout des commentaires signés Jim Lee sur les références qui se cachent dans le récit ainsi qu’un sketchbook du dessinateur américain !
C’est avec une petite appréhension que je me lance dans l’écriture de cet article sur Batman Silence (Hush en VO) car ce petit bijoux signé Jeph Loeb et Jim Lee mérite une belle review. Allez il est temps de vous donner mon avis 😉

Synopsis

Batman SilenceBatman se retrouve assailli par tous ses ennemis, lorsqu’un mystérieux personnage qui dissimule son visage sous des bandelettes apparaît. Son nom ? Silence. Son but ? Harceler le justicier jusqu’à lui faire perdre raison. Catwoman saura-t-elle lui apporter l’aide et le réconfort dont il a cruellement besoin ?
Contenu : Batman #608-619.

Scénario : Jeph Loeb.
Dessins : Jim Lee.
Publié le : 10 Mai 2013.
Nombre de pages : 384.
Prix : 35.00€.
Commander sur Amazon

Jeph Loeb en maître détective

Valeur sûr des scénarios à enquête, c’était déjà lui sur Un Long Halloween (si ça ce n’est pas gage de qualité ^^), Jeph Loeb nous transporte du début à la fin dans une enquête où nous prenons place aux côtés de Batman.

Batman en mode détective dans Batman Silence
Batman en mode détective dans Batman Silence

Ici il n’y a point d’attaque imminente sur la ville de Gotham ou le GCPD.  Non, l’ennemi de Batman s’attache à lui faire mal directement et intimement ! Mais qui peut être aussi proche de Batman pour se permettre de s’attaquer à lui si intimement ? Je ne vous dévoilerai pas son identité ici car il faut bien avouer que le principal intérêt de ce récit réside dans l’enquête que nous menons aux côtés de Batman et de ses proches afin de deviner qui se cache derrière ces attaques.

Jeph Loeb prend un malin plaisir à nous balader durant les 12 chapitres qui composent la série avec de nombreux indices et fausses pistes disséminés ici et là… Et on aime ça ! 🙂
Très rapidement nous pouvons nous apercevoir que quelque chose se trame derrière les attaques auxquelles fait face Batman. Killer Croc qui kidnappe un enfant afin de demander une rançon, Catwoman qui lui subtilise son butin… Tout cela semble bien loin des modus operandi de ces vilains.

Qui se cache derrière Silence ?
Qui se cache derrière Silence ?

Et dès les premiers chapitres, le récit nous amène dans un univers de tromperie et de manipulation à plusieurs niveaux ! Je n’en dirai pas plus là non plus pour vous laisser le plaisir de dénouer tous cela vous même 😉

L’auteur nous permet de vivre l’enquête comme si vous étiez Batman puisque non seulement nous le suivons dans ses aventures au quotidien, mais nous sommes accompagnés de ses pensées les plus profondes. De quoi nous permettre de mener la réflexion sur l’enquête en cours avec lui. Pour pimenter nos aventures, Batman se retrouvera affaiblit dès les premières pages du récit. Le résultat d’un plan super élaboré par son ennemi…
Mais qui est-ce ? Quel est son but ?  Autant de questions que l’on se pose en lisant cet ouvrage car l’auteur n’hésite pas à manipuler notre esprit (et celui de Batman).

De nombreux personnages du Batverse

En plus d’un récit rythmé en 12 numéros qui apportent chacun quelques indices (à moins que ce ne soit de fausses pistes ? :p), là où Jeph Loeb excelle également, c’est dans la galerie de personnages qui croiseront la route du Chevalier noir durant cette aventure ! Pour n’en citer que quelques-uns : Joker, Killer Croc, Catwoman, le Sphinx, Epouvantail, Poison Ivy, Ra’s Al Ghul et sa fille Talia et même Superman… et l’auteur arrive à mettre en avant de façon formidable les différentes relations qu’entretient Batman avec ses alliés ou ennemis !

De nombreux personnages dans Batman Silence
De nombreux personnages dans Batman Silence

Le scénario très bien ficelé conjugué à de nombreux personnages du Batverse en font pour moi l’un des récit les plus recommandé pour débuter la lecture des aventures de Batman !
Les auteurs maîtrisent à la perfection l’univers du Chevalier noir et se servent avec brio de l’histoire de ce dernier, ce qui nous permet notamment de redécouvrir les atrocités qu’a faites le Joker ! Ce qui aura pour conséquence de nous servir une nouvelle scène complètement folle où Batman est proche de perdre le contrôle…

Batman Silence c’est aussi l’occasion de découvrir la romance entre Batman et Catwoman. Les deux compères se rapprochent toujours plus tout au long du récit, au point d’en venir à entretenir une vraie relation amoureuse. Voir le chat et la chauve-souris ensemble est encore une fois une grande réussite du récit, surtout quand le résultat final est sublimé par les dessins de Jim Lee.
Mais attention, car manipulation et sentiment amoureux ne font généralement pas bon ménage… Catwoman va devenir une véritable préoccupation pour Batman qui sera même amené à douter de cette relation, au point qu’il sera très difficile pour lui de se jeter pleinement dans cette relation avec la chatte… En effet, cette dernière fait-elle partie des manipulations de son ennemi dans le but de le déstabiliser ?

Batman et Catwoman entament une relation amoureuse
Batman et Catwoman entament une relation amoureuse

Chaque phrases, chaque regards nous mènent vers une direction que Batman ne semble pas vouloir assumer ! Pourtant, une vraie relation de confiance se met en place entre les deux protagonistes. Dans cet esprit, l’interlude que nous propose les auteurs est absolument génial. On prend place dans la Batcave, lorsque Batman se fait soigner par Alfred en présence de Catwoman, l’occasion est trop belle pour découvrir un échange Alfred / Catwoman tout à fait génial avec un Alfred toujours aussi pince-sans-rire.

D’autres moments heureux viennent atteindre Bruce Wayne lorsque ce dernier retrouve son meilleur ami d’enfance : le Docteur Tommy Elliot ! Ces retrouvailles nous permettent notamment de découvrir quelques anecdotes sur la jeunesse de Bruce Wayne, une denrée rare !
Chaque Flashbacks qui viennent remplir la tête de Bruce sont sublimés par les dessins en aquarelle de Jim Lee. Un choix surprenant mais diablement efficace. Que c’est beau !

Une enquête à mener avec Batman

Chaque mot compte dans ce récit et c’est le genre de détail que j’adore ! Par exemple, nous pouvons remarquer que de nombreuses références au « Jeu » sont faites. Comme le mot « Silence » qui revient à plusieurs reprises avec subtilité.
Le genre d’éléments qui, quand on y repense après avoir lu le récit, sont de véritables indices sur l’identité de l’ennemi de Batman.
Mais attention ne croyez pas qu’il est de ce fait facile de deviner l’identité de ce dernier car il vous faudra patienter jusqu’au dernier chapitre pour que toute la lumière soit faite sur l’attaque qu’a subit notre héros !

La scène de l'Opéra dans Batman Silence, sublime !
La scène de l’Opéra dans Batman Silence, sublime !

Je vous parle beaucoup de Jeph Loeb depuis le début, mais Jim Lee n’est pas en reste car ce dernier nous livre des planches tout bonnement exceptionnelles ! Une scène m’a particulièrement marquée, c’est lorsque Batman et Catwoman se retrouvent à affronter Harley Quinn au sein de l’Opéra de Gotham ! Quelle idée géniale !!
Les dessins de Jim Lee ont un tel dynamisme qu’il semble le complément idéal au scénario de Jeph Loeb. Mais là où l’artiste excelle selon moi réside dans les traits de ses personnages féminins. Ce dernier apporte un vrai caractère de « femme fatale » aux personnages, ce qui colle parfaitement à l’univers de Batman.
Enfin, je ne vous parle même pas de certaines planches (et doubles planches) absolument démentielles que nous signe Jim Lee, vacillant avec succès entre sexy et violence. Tout l’ouvrage est un bonbon pour les yeux. Chacune des pages est une réussite.

Conclusion

Je vous ait dit combien j’adorais ce récit ? XD
Batman Silence c’est surtout la réussite de deux artistes dotés d’un talent incommensurable : Jeph Loeb et Jim Lee. J’adore ces deux là, déjà individuellement, mais si en plus vous les mettez sur une série Batman ensemble… Je suis comblé !
Batman Silence est également un excellent moyen de découvrir l’univers de Batman grâce aux nombreux personnages qui gravitent autour du récit. L’écriture du scénario fait preuve de beaucoup de finesse, tout comme les dessins du légendaire Jim Lee. Une super association de talent !
Je dis toujours qu’il vaut mieux avoir une très bonne histoire plutôt que de très bons dessins, mais lorsque l’on a les deux comme dans Batman Silence… Pourquoi se priver ?! 🙂

Les notes

Scénario Note Scénario
Dessin Note Dessin
Colorisation/Encrage Note Colorisation
Note globale Note Globale

Êtes-vous aussi fan de Batman Silence que moi ? N’hésitez pas à nous laisser votre avis dans les commentaires ci-dessous ! 😉

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !