Il était une fois Batman #3 : Bronze age (1970-1986)

Publié le 03 mai 2017 par

Il etait une fois Batman #3 : Bronze age (1970-1986)
Il etait une fois Batman #3 : Bronze age (1970-1986)

Les années 70 voient le graphisme de Batman évoluer et les récits deviennent plus haletants. L’âge de bronze des comics laissera sa marque sur le chevalier noir plus que sur aucun autre personnage. Le Bronze age s’ouvre sur le travail de l’une des plus importantes équipes artistiques de Batman: Dennis O’Neil et Neal Adams. Les deux artistes vont s’accorder sur la version de Batman qu’ils souhaitent. Le héros s’impose de nouveau comme un justicier de l’ombre. Le personnage renoue avec un univers réaliste, et le ciel de Gotham devient plus noir.

Les scénaristes développent aussi des sous-intrigues courant sur plusieurs numéro. Les histoires de Batman deviennent sombres, violentes, avec le retour d’un Joker meurtrier et l’arrivée de Ra’s al Ghul. Le ton général donné par O’Neil influence les histoires de Batman des années 1970 et 1980 ; les histoires de Detective Comics de Steve Englehart sont considérées par de nombreuses personnes comme étant le point culminant de cette période. Batman recommence aussi à travailler en solo dans les années 1970 et fait occasionnellement équipe avec Robin. Alors que la relation entre Batman et Robin s’affaiblit, celui-ci est envoyé à l’université. Dick Grayson quitte définitivement Batman et devient Nightwing.

Il etait une fois Batman #3 : Bronze age (1970-1986)
Il etait une fois Batman #3 : Bronze age (1970-1986)

Les années 80, apportent au mythe de Batman de nombreux personnages. Mais aucun de ces nouveaux venus n’est aussi important que Jason Todd, jeune prodige de cirque apparu dans Batman #357 (mars 1983). Il va rapidement s’imposer comme le digne successeur de Dick Grayson dans le rôle de Robin. En 1986, avec la parution de The dark knight returns, Franck Miller livre ce que beaucoup de lecteurs considèrent comme l’un des plus importants comics Batman. Le ton sombre du récit collera aux aventures du personnage. Plus qu’aucun autre, Batman ne sera plus jamais le même, les auteurs puisant désormais dans les sujets abordés par Miller.

Frank Miller n’en a toutefois pas fini avec le chevalier noir. The dark knight returns met juste un terme à l’âge de bronze Batman. L’ère moderne arrive avec son lot de récit légendaire.

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Alexandre, fan du gardien de Gotham City depuis tout jeune. Aime les burgers et l'Asile d'Arkham.

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !