Review de Batman : New Gotham

Publié le 05 juin 2020 par

Après le No Man’s Land (ma review ici 😉 ) qui a bouleversé tout l’écosystème de Gotham, la vie reprend son cours et les cicatrices se referment peu à peu avec “New Gotham”. Un run publié en 3 tomes chez Urban Comics !

Batman : New Gotham - Tome 1

Synopsis

Des ruines du No Man’s Land, une nouvelle Gotham renaît mais des tensions naissent entre les nouveaux arrivants et les habitants qui sont restés durant ces terribles événements.
Une situation dont les ennemis du Chevalier Noir comptent bien profiter. C’est ainsi que Ra’s al Ghul lance une nouvelle offensive contre la pègre de Gotham, aidé par deux nouveaux venus.

  • Scénario : Greg Rucka et Ed Brubaker
  • Dessins : Shawn Martinbrough, Rick Burchett, Paul Pope & collectif
  • Publié le : 16 Juin 2017 pour le 1er tome
  • Nombre de pages : 936 pages réparties sur 3 tomes
  • Prix : De 22.50€ à 28€
  • Commander chez ton libraire préféré  ou sur Amazon

Gotham City reprend vie

Comme indiqué dans l’introduction ci-dessus, l’arc narratif “New Gotham” prend place juste après les événements du No Man’s Land lors desquels Gotham City avaient été coupée du monde extérieur, laissant les gothamiens encore présents dans la ville livrés à eux-même.

Quand la politique se mêle aux problèmes du GCPD
Quand la politique se mêle aux problèmes du GCPD

Une chose semble certaine, les temps sont durs à Gotham City après le No Man’s Land… La ville tente de retrouver un peu de sérénité et de normalité, mais on n’efface pas de nombreux mois de guerre des gangs d’un seul coup de balai. Car si le traumatisme est palpable pour la population de la ville, de nombreux problèmes sociaux voient le jour.

La ville de Gotham est au centre de l’intrigue pour une grande partie du récit, avec le traitement de ses problèmes sociétaux. Les auteurs parviennent parfaitement à retranscrire l’absurdité politique face à de telles situations (toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé est purement fortuite).
Dans cet ordre d’idée, Gotham City s’est divisée… Une énorme guerre sociale éclate et elle voit les “DEZ” faire face aux “VG”. Comprenez par là que les VG (les Vrais Gothamiens, c’est-à-dire ceux qui sont restés dans leur ville pendant le No Man’s Land) estiment avoir plus de droits sur la nouvelle ville qui se reconstruit que les “DEZ” (diminutif de Déserteurs, c’est-à-dire ceux qui ont quitté la ville avant le début du No Man’s Land). Une situation que les auteurs exploitent à la perfection, donnant une vraie crédibilité à leur récit.

D’autres pans importants de l’histoire de Batman prennent place dans New Gotham. Je pense notamment à l’arrivée de Sasha Bordeaux dans l’univers de Batman.

Bruce Wayne et son garde du corps
Bruce Wayne et son garde du corps

Garde du corps de profession, Sasha Bordeaux est engagée par Luke Fox et les Wayne entreprises pour veiller à la sécurité de leur P.D.G : Bruce Wayne. Une situation fort déplaisante pour le milliardaire de Gotham qui doit user de stratagèmes afin de pouvoir se sortir des griffes de sa garde du corps lorsque le Bat-signal apparaît dans le ciel…
Mais la perspicacité de Melle Bordeaux mettra à rude épreuve les secrets de Bruce Wayne, car les soupçons de la garde du corps ne font qu’augmenter au fur et à mesure que les aventures s’accumulent. De là, une véritable relation s’installe entre les deux personnages. Ceux qui ont lu Batman Meurtrier & Fugitif savent l’importance qu’aura Sasha Bordeaux par la suite (puisque l’arc Meurtrier & Fugitif est la suite directe de New Gotham 😉 ).

Batman et James Gordon : Une relation particulière

Une grande partie du récit (principalement dans le second tome) s’intéresse au personnage de James Gordon.

On mène l'enquête avec Batman et Gordon
On mène l’enquête avec Batman et Gordon

De sa reprise du service suite aux événements tragiques qui ont bouleversé sa vie à la fin de No Man’s Land (je n’en dis pas plus pour ceux qui n’aurait pas encore lu NML 🙂 ), à son départ à la retraite… Les auteurs parviennent parfaitement à nous présenter les émotions qui animent ce (plus très jeune :p) commissaire de police à Gotham City.

L’une des particularité du second tome de la série réside dans le fait que les histoires qui y sont présentées s’éloignent de la trame principale afin de nous présenter des histoires fondatrices dans la relation Gordon / Batman. Une belle occasion pour les auteurs de nous présenter quelques pépites, comme cette histoire très touchante et émouvante signée Greg Rucka et parfaitement illustrée par Paul Pope, qui fait le lien avec une histoire précédente et dans laquelle un ancien voyou qui avait été arrêté par Gordon et Batman part à leur recherche afin de les remercier et leur montrer la nouvelle vie qu’il s’est construite grâce à leur intervention quelques années plus tôt. Un très beau message d’amour.

L’un des récits les plus importants qui compose New Gotham nous présente la tentative de meurtre dont fait l’objet le commissaire Gordon (intitulée “Un homme à terre”). Un récit poignant dans lequel les auteurs mettent encore une fois en avant le travail de la police de Gotham plus que le rôle de Batman et la galerie de super-vilains qui l’entoure (même si Ra’s Al Ghul, Poison Ivy ou encore Superman glissent une tête dans certaines histoires ^^).

Batman au chevet du commissaire Gordon
Batman au chevet du commissaire Gordon

Du polar avec Batman

Les auteurs, qui travailleront par la suite sur l’excellente série Gotham Central, nous livrent déjà un excellent polar dans l’univers de Batman. Nous parlons ici de récits écrits principalement par Greg Rucka et Ed Brubaker, inutile donc de vous expliquer que la plupart des histoires qui nous sont présentées sont de très bonnes enquêtes policière 🙂

La vie au commissariat de Gotham City
La vie au commissariat de Gotham City

En effet, lorsque Greg Rucka touche à Batman, c’est souvent très bon (déjà) et c’est également souvent pour nous plonger dans l’une des plus belle ambiance de polar. Et personnellement, je suis vraiment fan !
Les histoires se concentrent principalement sur les enquêtes que mènent Batman et/ou les membres du GCPD, avec pour toile de fond cette ambiance mafieuse de Gotham qui parvient véritablement par moment à nous donner cette saveur à la Gotham Central” (ceux qui l’ont lu, savent de quoi je parle. Pour les autres, vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉 ).

Côté artistique, l’action palpitante de la vie policière à Gotham y est très bien représentée par de bons dessins (parfois très simples et un peu “carré”, mais assez clairs). Les dessins et la colorisation parviennent à nous transmettre cette ambiance polar du récit, et c’est certainement suffisant ^^
Malgré tout, nous déplorerons peut-être un peu le (trop ?) grand nombre d’artistes différents qui participent à cet arc, contribuant à cette inégalité artistique entre les différents chapitres qui composent les 3 tomes de la série.

Conclusion

Batman New Gotham nous présente un arc majeur dans la mythologie de Batman avec la reconstruction de la ville après le No Man’s Land. Comme tous les gros arcs, on finit par avoir une multitude de dessinateurs et cela se ressent sur la qualité globale des dessins.
Mais, c’est surtout pour sa qualité narrative avec d’excellentes histoires de Batman dans une ambiance polar que Batman New Gotham se démarque. Et ce, même si le Chevalier Noir est parfois relégué au second plan afin de mettre en lumière les histoires policières du commissaire Gordon et de ses hommes.

Les points forts :
Les points faibles :
  • Des dessins inégaux,
  • Quelques histoires assez vite oubliées.
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !