Review de Batman Rebirth – Tome 10 : Cauchemars

Publié le 13 décembre 2019 par

La série Batman Rebirth fait la passe de 10 avec son dixième tome publié chez Urban Comics ! Que penser du nouveau tome du Batman signé par Tom King ?
Je vous laisse avec mon avis TRÈS personnel 😉

Batman Rebirth - Tome 10

Synopsis

Affecté par les événements entourant son mariage avec Catwoman et le retour de Nightwing à Gotham, Batman est projeté dans les recoins de sa psyché où ses plus grandes peurs et ses souhaits les plus intimes menacent de le briser à jamais, laissant place libre à ses ennemis pour la reconquête de Gotham.

  • Scénario : Tom King & Tom Taylor
  • Dessins : Mikel Janin, Mitch Gerads, Lee Weeks, Jorge Fornes, Yanick Paquette & collectif
  • Publié le : 8 Novembre 2019
  • Nombre de pages : 168 pages
  • Prix : 15.50€
  • Commander chez ton libraire préféré  ou sur Amazon

Un récit décousu ?

J’entends déjà les haters de Tom King râler sur ce 10ème tome ! 🙂
Et je peux les comprendre… En effet, l’auteur ne nous sert pas ici une aventure des plus épiques.
Bien au contraire, Tom King nous livre dans ce 10ème tome un lot d’histoires indépendantes les unes des autres (ou presque). C’est en tout cas ce à quoi ressemble les différents chapitres qui composent ce récit.
C’est vrai, comment ne pas se sentir un peu floué par l’auteur lorsque les précédents tomes nous promettaient un affrontement avec Bane des plus palpitants couplé à l’arrivée du Batman version Flashpoint (Thomas Wayne) en guise de cliffhanger, et que l’on ne nous sert ni l’un ni l’autre dans cette suite ?

Batman face à Bip bip, c'est la chute !
Batman face à Bip bip, c’est la chute !

Sans vous dévoiler le contenu du récit en lui-même, chaque chapitre se présente comme un rêve, ou disons plutôt comme un cauchemar de Batman…
C’est ainsi que nous avons droit à une histoire qui concerne la vengeance du meurtre des Wayne, un face à face musclé entre Batman et le Professeur Pyg, ou encore un interrogatoire menée par Question vis-à-vis de Catwoman, une course-poursuite entre Batman et Bip Bip (oui l’auteur s’amuse à réintégrer l’univers des Looney Toones dans le Batverse, et ça marche toujours aussi bien 😉 ), puis l’enterrement de vie de jeune fille et de jeune garçon de Selina et Bruce.
Quand je vous disais que ça pouvait paraître décousu, et pourtant…
Derrière toute ces histoires se cache un message précis : l’auteur veut nous parler du traumatisme de Batman !

…Ou une présentation du traumatisme ?

On commence tous à connaitre l’auteur : Tom King. Celui qui se cache derrière l’excellentissime Mr Miracle (avec lequel il a notamment reçu l’Eisner de la meilleure mini-série), mais aussi Heroes in Crisis (on vous en parlera bientôt 😉 ).

Batman face à la mort de son amour
Batman face à la mort de son amour

Ancien employé de la CIA, Tom King prend un malin plaisir à utiliser son vécu d’ancien agent pour parler du traumatisme chez les super-héros.
Après s’être très longuement arrêté sur l’aspect émotionnel de Batman envers Catwoman, il s’attaque maintenant à la part sombre du Chevalier Noir, et vous l’aurez compris, cela passe par le traitement de son (ses ?) traumatisme !

Les rêves sont un élément très important pour étudier la psychologie d’une personne. Tous les psychologues vous le diront ^^ (enfin je crois…)
C’est pourquoi l’idée de parler des cauchemars de Batman dans ce récit est très intéressante.
King sait très bien ce qu’il fait, et il veut nous démontrer que Batman n’est pas qu’un homme dont l’idéal est de protéger Gotham City… C‘est un homme en souffrance qui fait ce qu’il fait car sa vie est construite sur ses traumatismes.

En nous présentant plusieurs histoires qui sont assez indépendantes les unes des autres, provocant ce sentiment de narration décousue, l’auteur nous permet de rentrer dans la tête de Batman en donnant l’opportunité au lecteur de vivre les sensations de notre héros.

Plusieurs points sont évoqués tout au long du récit.

Batman entouré de cadavres ?
Batman entouré de cadavres ?

Tout d’abord, la mort des parents de Bruce Wayne. Et on s’accordera à dire que cet événement est le premier gros traumatisme vécu par Batman.
Le second, l’apparition de Robin. Et là encore cela fait écho à certaines histoires traumatiques vécues par notre héros. Je pense ici à la mort de Jason Todd (second Robin) sous la plume de Jim Starlin dans Un deuil dans la Famille ou encore celle de Damian Wayne dans le récit Batman et Robin du duo Tomasi / Gleason.
Encore deux points me semblent importants, en commençant par l’amour impossible.
Le traumatisme récent vécu par Batman se retrouve à travers des récits qui concernent Catwoman (l’amour de Batman depuis le début du run de Tom King sur Batman). Partant du principe que chaque personnage intervenant dans nos rêves est une partie de nous-même, l’auteur nous démontre une nouvelle fois l’incapacité de Batman à entretenir une relation amoureuse.
Un autre récit semble fort en symbolique, celui qui vient une nouvelle fois piocher dans l’univers des Looney Toones. Ici, Batman se retrouve à la poursuite de Bip Bip dans une chute sans fin qui nous rappellera l’histoire de Batman au sens propre. Ce dernier étant sans cesse poursuivit par ses propres démons qui l’entraînent toujours plus bas dans ses ténèbres (et donc toujours plus en tant que Batman et non Bruce Wayne), l’empêchant de trouver une issue heureuse dans sa vie.

L’auteur appuie ici un point qui lui semble important : le traumatisme de Batman est son point d’encrage en tant que héros.

Conclusion

Je n’ai pas pris le temps de parler des dessins, mais c’est certainement l’un des points forts de ce tome, malgré l’intervention de nombreux dessinateurs différents.
Je pense qu’il y a deux façons de voir le récit selon notre attachement à l’aspect psychologique amené par Tom King dans son écriture. Soit comme une suite d’histoires presque indépendantes, soit d’une façon plus fine avec une présentation de l’aspect traumatique de Batman.
Malgré tout, le récit peut se montrer assez frustrant, ne montrant pas trop d’avancée dans l’histoire principale.

Tu as lu Batman Rebirth Tome 10 ? Laisse-nous ton avis dans les commentaires ci-dessous 😉

Les points forts :
  • Un aspect psychologique bien maîtrisé par l’auteur,
  • Des dessinateurs au top de leur forme,
  • Une nouvelle bonne utilisation de l’univers des Looney Toones.
Les points faibles :
  • L’histoire principale n’avance pas…
  • Un récit décousu qui ne plaira pas à tout le monde.
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !