Batman Detective Comics : Tome 2 – La review

Publié le 18 janvier 2018 par

On se retrouve aujourd’hui pour la suite des aventures de la Bat-family dans Rebirth avec le second tome de Batman Detective Comics paru chez Urban Comics en Janvier 2018 ! 😉

Synopsis

Batman Detective Comics - Tome 2Pour faire face aux nombreuses menaces que doit affronter Gotham, Batman peut à présent compter sur une nouvelle équipe d’alliés.
Entraînés par Batwoman (la cousine de Bruce Wayne), Spoiler, Gueule d’argile et Orphan enchaînent les ennemis. Mais au cours de leur croisade, il arrive qu’il y ait des pertes civiles, et les justiciers vont maintenant devoir en assumer les conséquences, car le Syndicat des Victimes compte bien leur faire payer.
Contenu : Detective Comics #943-#949.

Scénario : James Tynion IV et Marguerite Bennett.
Dessins : Eddy Barrows et collectif.
Publié le : 12 Janvier 2018.
Nombre de pages : 168.
Prix : 15.50€.
Commander sur Amazon

La Bat-family, une équipe en deuil

La Bat-family dans Batman Detective Comics - Tome 2
La Bat-family dans Batman Detective Comics – Tome 2

Si vous avez suivi les aventures précédentes (voir Batman Detective Comics Tome 1), vous savez que Red Robin (alias Tim Drake) a disparu depuis l’attaque des drones de la Colonie. Ce dernier est considéré comme mort depuis sa disparition et toute l’équipe a beaucoup de mal à surmonter l’épreuve de la perte de leur coéquipier. Notamment Batman et plus particulièrement Spoiler (alias Stéphanie Brown) qui entretenait une relation amoureuse avec Tim.
Et c’est là que le récit devient intéressant, réussissant le tour de force de mener plusieurs intrigues au sein du même récit. D’un côté, Gotham fait face à l’arrivée d’une nouvelle bande de méchants qui se font appeler le Syndicat des Victimes, et de l’autre nous avons la gestion de la Bat-équipe et de ses problèmes émotionnels.

Des tensions dans l'équipe de Batman
Des tensions dans l’équipe de Batman

Une gestion intéressante de la part des auteurs puisque la fracture entre certains membres de l’équipe se dessine à mesure que le scénario se déroule sous nos yeux. On notera l’apparition et l’intégration de Batwing alias Luke Fox au sein de l’équipe. Je ne veux pas vous dévoiler toute l’intrigue si vous n’avez pas lu le récit pour le moment, mais la relation entre chacun des membres de l’équipe menée par Batman et Batwoman évolue toujours très intelligemment, dans la même lignée que ce que nous avons pu découvrir dans le premier tome.
Après la perte du second Robin qu’il avait vécu seul (alias Jason Todd), Batman fait face à d’énormes difficultés à gérer la perte d’un nouveau Robin, aussi bien sur le plan personnel que pour aider son équipe dans cette épreuve. Et cela soulève une nouvelle question, Batman est-il fait pour travailler en équipe ? La réponse semble évidente tant nous avons l’habitude de le voir évoluer à côté de Robin ou d’autres membres de la Bat-family tout au long de son histoire. Mais c’est un sujet qui revient encore et toujours pour celui qui est souvent décrit comme le sombre et « solitaire » Chevalier noir.
Mais c’est une autre question qui fait débat dans cet ouvrage…

Batman a-t-il le droit d’exercer sa justice ?

Le Syndicat des Victimes
Le Syndicat des Victimes

C’est la raison même d’exister du nouveau groupe de méchants : le Syndicat des Victimes !
Un groupe terroriste qui s’en prend à Gotham dans le but de stopper Batman. En effet, ces derniers estiment que Batman est responsable de nombreuses victimes, et dans le fond ils n’ont pas vraiment tort. Un questionnement fort intéressant, mais déjà vu me direz-vous ?
Eh bien, là où cela devient intéressant, c’est que les auteurs arrivent parfaitement à remettre au goût du jour cette problématique. Le seul véritable problème de ce Syndicat des Victimes, c’est que leur façon de revendiquer le problème n’est pas la bonne, passant plus pour des terroristes que pour des victimes. Mais un autre protagoniste fait son apparition à la fin du récit et arrive par son sens de la divulgation à nous convaincre d’une certaine façon que Batman peut être tenu responsable des victimes collatérales des attaques dont il fait l’objet.

Les derniers chapitres du récit s’attardent sur le personnage de Batwoman, de ses débuts en tant que justicière à sa première rencontre avec Batman. Un personnage attachant et dont la relation avec son père ne cesse d’évoluer au fil des épisodes de ce Detective Comics.
Nous regretterons peut-être le changement d’artiste entre certains chapitres, passant d’un Eddy Barrows excellent à Al Barrionuevo et Carmen Carnero, même si la qualité reste d’un très bon niveau.

Conclusion

Un poil en dessous de son prédécesseur, ce second tome de Detective Comics n’en reste pas moins une réussite, menant à la perfection plusieurs intrigues de fond. Accompagné d’Eddy Barrows, James Tynion IV continue de nous surprendre avec sa Bat-family ! 😉
Une Bat-family sur le point de s’agrandir et j’ai hâte de découvrir la suite attendue en Avril 2018 chez Urban Comics 🙂

Les notes

Scénario Note Scénario
Dessin Note Dessin
Colorisation/Encrage Note Colorisation
Note globale Note Globale

Et vous comment avez-vous trouvé Batman Detective Comics Tome 2 ? N’hésitez pas à nous laisser votre avis dans les commentaires ci-dessous ! 😉

 

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !