Review Harley Quinn Rebirth – Tome 1

Publié le 15 janvier 2018 par

Le 5 janvier est paru le tout premier tome Harley Quinn Rebirth chez Urban Comics.  On retrouve le duo Amanda Conner et Jimmy Palmiotti qui officie à l’écriture, avec des planches signées par Chad Hardin et John Timms.

Synopsis :

Harley Quinn Rebirth Tome 1
Harley Quinn Rebirth Tome 1

Qui d’autre que la plus délurée des psys pourrait vous sortir de l’enfer, sinon la délirante Harley Quinn, la reine de Coney Island ? Car l’impertinente Dr Harleen Quinzel semble prête à éliminer tous ceux qui se dresseraient sur son chemin… vivants ou morts… pour garder son petit coin de paradis intact !

Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti
Dessins : Chad Hardin et John Timms.
Publié le : 5 janvier 2018.
Nombre de pages : 168.
Prix : 15.50€.
Commander sur Amazon

Deux fois plus déjantée !

Ce tome paru chez Rebirth nous raconte trois histoires où l’on retrouve la Harley que l’on a laissé chez les New 52. Toujours plus fun et déjantée, Harley Quinn doit affronter des zombies pour sauver Coney Island… rien de plus normal !

Harley affrontant les zombies
Harley affrontant les zombies

Plutôt bien rythmé avec de nombreux personnages dont Red Tool qui fait son retour et bien sûr sa coéquipière préférée Poison Ivy. Toujours entourée de ses amis, Mlle Quinzel n’est plus seule pour affronter les nouveaux défis de sa vie. Que ce soit dans celle-ci ou les deux autres histoires, elle a su créer une vraie équipe autour d’elle en étant bien sûr celle qui donne toutes les directions ( qu’elles soient bonnes ou non ! 🙂 ).

J’ai apprécié l’histoire des zombies ainsi que son infiltration dans un groupe de rock punk où elle a su se grimer à la perfection n’est-ce pas ?

Harley version punk !
Harley version punk !

Elle semble vraiment n’avoir peur de rien, pourtant je ne dirais pas qu’elle est courageuse. Elle ne voit pas le danger tant elle a pu côtoyer ce qu’il y a de pire à Gotham… Je parle bien du Joker. Tous ces périples sont agréables à lire, on se lie d’amitié avec elle, on la suit dans ses aventures totalement perchées et on adore !

En soi rien de nouveau dans ce tome 1 mais quelques pistes qui peuvent être exploitées si les auteurs prennent des risques ! Mais si vous appréciez la version Harley Quinn chez DC Renaissance vous aimerez ce nouveau tome qui a été tant attendu !

Les limites que peut avoir cette Harley Quinn

Attention toutefois à ne pas se reposer sur ses acquis et surtout, à ne pas se réinventer. En effet, le personnage est très intéressant mais risque de tomber dans la caricature avec les mêmes types de blagues… Il faudrait que le personnage puisse évoluer et changer d’horizon. La fin du Tome 1 Rebirth laisse entendre qu’elle n’a pas totalement oublié le Joker… Est ce que les prochains tomes travailleront cette problématique ? J’ai envie de dire pourquoi pas si cela respecte les deux personnages et leur relation si particulière. L’idée, je pense, est de ne pas faire retomber Harley Quinn éperdument amoureuse, puisqu’elle affirmait dans les New 52 ne plus vouloir de lui. Mais pourquoi pas s’il vient a avoir une autre place dans sa vie… Cela reste à voir dans les prochains tomes !

Red Tool en position difficile !
Red Tool en position difficile !

Autre point qui reste en suspens est le rôle de Red Tool dans la série. Que peut-on attendre de ce personnage, ce Deadpool revisité peut-être très intéressant si il est travaillé correctement et pas seulement comme un gros débile obsédé par Harley. Reste à savoir ce qu’il adviendra de lui : en couple avec Harley ? son subalterne ? Qu’est-ce que vous en pensez ?

Harley et Poison Ivy très proche ( News 52)
Harley et Poison Ivy très proche ( News 52)

Quant à sa relation avec Poison Ivy, ce tome sous-entend une proximité plus grande, elles sont de plus en plus complices, avec toujours cette même ambiguïté. Amanda Conner et Jimmy Palmiotti ont en quelque sorte canonisé la relation entre Harlen Quinzel et Pamela Isley, alias Poison Ivy. Ils ont tous les deux laisser entendre qu’elles formaient une sorte de « couple », présente l’une pour l’autre. Elles restent royale comme l’on peut le constater dans la série. Au tout début de la création de la série New 52, les deux auteurs ont affirmé qu’ils mettraient en avant les Girlsfriends, avec un G majuscule …un message caché ?  En tout cas, cette relation n’a rien de nouveau puisqu’elle est introduite dès l’épisode « Harley & Ivy » de Batman : The Animated Series (1992) et est développée depuis quelques années déjà dans des cartoons, films animés et bien sûr dans les comic books.

Je pense que tout cela mérite attention et doit être développé pour donner plus d’ampleur à cette collection. Une collection qui a su prendre sa place parmi toutes les séries DC et est aujourd’hui incontournable pour les fans d’Harley Quinn !

Conclusion

Harley Quinn Rebirth Tome 1, c’est s’éclater à nouveau avec Harley Quinn et une garantie de passer un bon moment. Ma seule crainte est qu’il n’y ait pas d’évolution pour elle mais je laisse les prochains tomes me dire le contraire.

Les notes

Scénario Note Scénario
Dessin Note Dessin
Colorisation/Encrage Note Colorisation
Note globale Note Globale

Et vous comment avez-vous trouvé Harley Quinn Rebirth Tome 1 ? ? N’hésitez pas à nous laisser votre avis dans les commentaires ci-dessous ! 😉

 

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Salut ! C'est Alexandra, 24 ans, passionnée par le cinéma, la musique, le sport et bien sûr les comics. Bon Batman c'est un peu ma vie alors autant que je partage avec vous ! Grosse lectrice et amatrice de cinéma attendez vous à beaucoup de reviews et de critiques !

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !

1 commentaire
  • Il y a 2 années
    Jonathan

    Ce que je trouve dommage avec ces séries Harley depuis le new52 c’est que toutes les histoires sont comme hors continuité. Si on suit la série « Suicide Squad » on voit très bien que toutes la série « Harley » ne peut avoir lieux.

    Répondre