Review de Justice League / Black Hammer

Publié le 11 août 2020 par

Le canadien Jeff Lemire, nous propose sa relecture de la Justice League avec un crossover inédit et plutôt très bien écrit. Une belle porte d’entrée pour ceux qui souhaitent découvrir l’univers Black Hammer !

Justice League Black Hammer

Synopsis

Venant de mondes différents, la Ligue de Justice et les champions oubliés de Spiral City étaient amenés à ne jamais se rencontrer.
Mais lorsque qu’un mystérieux voyageur temporel croise leur chemin, tout bascule. Les anciens héros de Spiral City se retrouvent sur Terre-2 tandis que Batman, Superman, Wonder Woman et le reste de la Ligue atterrissent dans la paisible ferme des compagnons d’armes du héros disparu Black Hammer. Si les héros ont échangé leurs places, les problèmes restent bien les mêmes !

Bouleversement pour la Justice League & Black Hammer ?

Un homme mystérieux débarque est bouleverse votre vie. Voilà ce qui arrive à nos héros dans ce comics qui a tout d’un bon crossover !

D’un côté, l’équipe Black Hammer reclus dans une dimension-prison depuis leur bataille contre l’Anti-God et ça depuis des années ! Une routine qui semble difficile en vue des premières pages. De l’autre, la Justice League en plein combat au sein de Métropolis…

Mais que va-t-il leur arriver ?!

Un récit distrayant !

Dès les premières cases, le style de Jeff Lemire se ressent ! Un sentiment de mystère et d’étrangeté pesante. Suite à un échange entre les deux univers : la Justice League se retrouve enfermée dans cette ferme, prison habituelle de l’équipe des Black Hammer.

L’écriture des personnages est très touchante, avec une très bonne représentation des héros de la Justice League à la sauce Black Hammer ! Le pari était risqué mais c’était sans compter sur le travail assez incroyable du scénariste canadien. Quand on voit Batman enfermé dans la cabane et chercher un moyen de comprendre ce qu’il vient de se passer, le détective en lui ne disparaît pas, malgré l’amnésie que subissent les personnages dû au transfert. Superman est de son côté l’équivalent d’Abe, qui se conforte dans le rôle du fermier, figure de l’américain rural, qui quant à lui, s’épanouit ! Sûrement par le fait qu’il a lui-même été élevé dans une ferme !

À Métropolis, le reste de la Justice League (dont Aquaman, Zatanna et Martian Manhunter) tente de comprendre où se trouvent leurs amis…

Ils vont faire face à la team Black Hammer avec quelques moments cocasses ! Les interrogatoires sont drôles et pertinents, comme l’instant où Barbalien refuse de considérer que le Martian Manhunter est vert… Cliché direz-vous ? Pas avec Jeff Lemire ! Les dialogues sont le gros atout du comics, sans conteste.

Ce qui est génial avec ce récit, c’est qu’il est une belle porte d’entrée pour les amoureux de la Justice League afin de découvrir les récits des Black Hammer. Et pour les passionnés de ces derniers, vous ne serez pas déçu également.

Prévisible malheureusement…

Malgré tout, la fin du récit manque de panache… Nous sentons que l’idée d’être coincé dans un récit complet laisse peu de place à une certaine profondeur. Le dénouement est bien facile, une rapidité d’exécution est ressentie, alors qu’il y avait matière pour plus de contenus. Peut-être aurait-il fallu faire plusieurs tomes ? Ce qui est notamment à relever est le méchant de l’histoire : prévisible et peu percutant…

En terme de chiffres, pas certain que cela soit rentable, par contre ça aurait pu être fort intéressant. Au fond, ce comics détient plusieurs recettes qui fait de lui un bon comics à retenir dans sa bibliothèque : dessins sublimes, scénario détonnant et agréable, s’il n’est pas un indispensable, il est pourtant à conseiller !

C’est là où est la limite de Justice League/Black Hammer, il se situe sur une frontière difficile entre la “lecture hyper plaisante” mais “facilement oubliable”. Je trouve qu’il y a un réel acte manqué de ne pas poursuivre dans cette voix. Etant fan de Black Hammer et de Justice League, j’ai trouvé ça top, mais en tant que récit complet, sa place est très vite prédestinée…

Jeff Lemire tu m’entends ??? 🙂

Conclusion

Efficace, beau, respectueux et drôle, il y a de nombreuses qualités dans ce comics. Et ça peut être étonnant ! Aux premiers abords, quand j’ai vu cette sortie, j’étais peu séduite de peur d’un énième crossover qui manque de goût… Finalement j’ai appréciée cette lecture. À découvrir pour les curieux ! 😉

Les points forts :
  • Un crossover intriguant et drôle,
  • Une écriture à la Lemire pour la Justice League.
Les points faibles :
  • Un manque d’ambition,
  • Un méchant oubliable…
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Salut ! C'est Alexandra, 24 ans, passionnée par le cinéma, la musique, le sport et bien sûr les comics. Bon Batman c'est un peu ma vie alors autant que je partage avec vous ! Grosse lectrice et amatrice de cinéma attendez vous à beaucoup de reviews et de critiques !

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !