Review de Batman Infinite – Tome 1 : Lâches par essence

Publié le 20 avril 2022 par

Après un Batman Joker War qui avait replacé la série principale de Batman sous la plume de James Tynion IV, le scénariste continu son travail sur Batman avec un nouvel arc intitulé “Batman Infinite“, accompagné de l’excellent Jorge Jimenez.

Batman Infinite - Tome 1

Synopsis

Après avoir libéré Gotham de l’emprise du Joker et s’être confronté aux nouveaux venus Clownhunter et Ghost Maker, Batman pensait avoir repris les destinées de sa ville en main. Mais le nouveau maire Christopher Nakano, allié à l’industriel Simon Saint, est bien décidé à mettre en place à même de purger Gotham de ses justiciers. Dépossédé de sa fortune, Bruce Wayne parviendra-t-il à mener à bien sa croisade contre le crime ?

Suite directe à Joker War ? Ou prologue à Future State ?

Comme on pouvait s’y attendre cette nouvelle série, intitulée “Batman Infinite“, est une suite directe à Batman Joker War. Ecrit par le même scénariste (James Tynion IV), ce nouveau Batman se situe entre Joker War et Future State Batman (que l’on vous avez présenté dans notre podcast ici).
Si Future State Batman nous décrivait un “potentiel” avenir pour Gotham et son microcosme, force est de constater que Tynion IV s’en inspire fortement pour sa nouvelle aventure. Donnant même parfois l’impression que ce Batman Infinite est un véritable préquel à Future State.

Retour de l'Epouvantail dans Batman infinite
Retour de l’Epouvantail dans Batman infinite

Tout commence par une attaque sur l’asile d’Arkham. L’auteur prend le temps de nous présenter cette nouvelle Gotham, qui s’ouvre sur une nouvelle air, avec de nouvelles méthodes. L’un des protagonistes principal n’est autre que l’Epouvantail. Un choix appréciable tant ce cher Jonathan Crane n’avait pas occupé de rôle central dans une intrigue depuis bien longtemps. Et quel sentiment serait plus adapté que la peur lorsqu’une ville comme Gotham est en pleine évolution ?

Comme tout bon récit qui raconte les origines d’une histoire, nous en apprenons plus sur l’antagoniste principal de Future State Batman. Le fameux Peacekeeper. Une idée qui est intéressante même si cela perd forcément un peu en intérêt lorsque l’on a déjà lu Future State Batman… (mais gardons à l’esprit que les récits de Future State ne font pas vraiment parti de la continuité, et que de nombreux changements peuvent intervenir d’ici à la fin de l’intrigue).

Et pour ceux qui se demandent s’il faut avoir lu Future State Batman avant de se lancer dans Batman Infinite, je vous répondrai que ce n’est absolument pas le cas, et que cela pourrait même avoir son petit avantage ^^

Un nouveau Batman ?

Soyons clair. Non ! Ce Batman Infinite ne nous propose pas de découvrir un tout nouveau Batman. La proposition des auteurs est sommes toutes assez classique. Même si malgré tout, la situation à Gotham évolue.

Nous découvrons la nouvelle situation de Bruce Wayne, qui a perdu sa fortune. Mais nous découvrons aussi le nouveau duo qu’il compose en tant que Batman avec le fraichement arrivé Ghostmaker. Découvert dans Batman Joker War, le Ghostmaker parvient à apporter un peu de fraicheur au sein de la Bat-famille, ce que j’ai trouvé appréciable.
De son côté, Harley Quinn est de retour à Gotham (voir Harley Quinn Infinite Tome 1) et tente de se racheter une conduite. Pas facile pour une ex-compagne du Joker à la sulfureuse réputation. Une situation qui permet aux auteurs de nous proposer un peu de légèreté dans le récit avec l’humour toujours assez omniprésent lorsqu’Harley est dans les parages.

Miracle Molly, le nouveau personnage de Tynion IV
Miracle Molly, le nouveau personnage de Tynion IV

C’est devenu une habitude depuis sa prise de fonction sur le titre principal Batman, James Tynion IV ne peut s’empêcher de nous proposer de nouveaux personnages. Ici, un groupe d’activistes appelé les “Unsanity” font leur apparition, et avec eux un nouveau personnage féminin fort appelée Miracle Molly. Un personnage attachant qui a du potentiel dans ce nouvel univers qui prend place à Gotham. L’auteur parvient assez bien à utiliser ses nouveaux personnages pour dépeindre une critique de la société actuelle à travers Gotham, une prise de position toujours appréciable.

Les auteurs parviennent à nous présenter un bon récit entremêlant plusieurs intrigues et de nombreux personnages. L’un des points forts de James Tynion IV dans son écriture en générale. De son côté, Jorge Jimenez nous propose des dessins excellents, parvenant parfaitement à retranscrire le dynamisme du récit.

Conclusion

En conclusion, je dirai que ce premier tome de Batman Infinite est un bon récit. Dans la directe lignée de Batman Joker War, il plaira toujours plus aux adeptes des Batman “blockbusters” plutôt qu’aux lecteurs plus intimistes. Semblant parfois tourner à la simple origin story de Future State Batman, les auteurs parviennent tout de même à nous proposer un récit intéressant à bien des égards avec une multitude d’intrigues et un dessin explosif qui donne envie de découvrir la suite de l’histoire dans un second tome qui devra, malgré tout, réussir à se réinventer un peu si on ne veut pas finir par se lasser de l’intrigue principale.

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ce premier tome de Batman Infinite ? Laissez-moi vos avis dans les commentaires ci-dessous 😉

Les points forts :
  • Un Batman explosif,
  • Une multitude d’intrigues,
  • Le grand retour de l’Epouvantail ?
Les points faibles :
  • Un récit qui se rapproche (trop ?) de Future State Batman ?
  • Un Batman assez classique.
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !

1 commentaire