Nightwing Rebirth, tome 3 : Nightwing doit mourir – La review

Je continue les reviews des aventures de Dick Grayson, alias Nightwing qui, suite à l’enlèvement de sa copine, s’éloigne déjà de sa nouvelle ville d’adoption. Pour vous rappeler ce qui s’est passé précédemment, relisez donc les reviews de « Plus fort que Batman » et « Blüdhaven« .

Nightwing Rebirth, tome 3, Urban Comics

Nightwing Rebirth, tome 3 : Nightwing doit mourir


Nightwing et Damian Wayne parcourent le globe à la recherche de la petite amie de Dick Grayson, Shawn Tsang, qui vient d’être capturée. En chemin, le « Dynamique Duo » croise la route de Deathwing et retrouve d’anciens ennemis du temps de leurs premiers pas sous l’identité de Batman et Robin : le professeur Pyg et le Dr Simon Hurt !
Contient : Nightwing #16-21

Scénario : Tim Seeley
Dessin : Javier Fernandez
Publié le : 04 mai 2018
Nombre de pages : 144
Prix : 15.50 €
Commander sur Amazon

Un réel danger pour notre héros

Contrairement au tome précédent, où je trouvais les enjeux légers et l’histoire relativement simpliste, nous retournons ici à de vrais rebondissements, des méchants sadiques (ne m’imaginez pas psychopathe) et particulièrement intéressants. Damian, sur un caprice (quoi, ça vous étonne ?) part rejoindre son grand frère d’adoption histoire de lui rappeler que c’est lui, fils Wayne, le véritable héritier de Batman. Nightwing (qui remet Damian à sa place de façon bien plaisante) reçoit alors un appel de Shawn qui lui annonce qu’elle est peut-être enceinte. Une fois chez elle, le jeune homme découvre l’appartement vide et un indice sur le lieu où la jeune femme a pu être emmenée : l’abbaye de Fontevraud. Je me permets de faire un petit commentaire étant donné que c’est l’un des lieux les plus affectifs pour moi, et il sert de décor à une bonne partie de l’histoire. Située en Anjou, l’abbaye est le lieu de sépulture d’Aliénor d’Aquitaine et Richard Coeur-de-Lion, duchesse et duc d’Aquitaine, de Normandie et souverain(e)s d’Angleterre au XIIème siècle. Richard est lié à l’histoire de Robin des Bois, héros et modèle de Nightwing. Tout s’explique, donc, puisque notre oiseau de nuit va devoir composer avec son histoire et sa personnalité.

Nightwing et Robin dans Nightwing Rebirth : tome 3

Nightwing dévasté par la disparition de Shawn

De plus, ce récit est vraiment haletant et riche. Nightwing et Robin rencontrent Deathwing et un autre Robin, qui sont les « poupéetrons » (des humains dépossédés de leur personnalité) du Professeur Pyg, criminel particulièrement cruel qui détient Shawn…Ils vont ensuite avoir affaire au docteur Simon Hurt, créé par Grant Morrison dans « Batman meurt à l’aube », que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans la toute récente réédition de Urban Comics (l’intégrale 1). Nous retrouvons donc plusieurs méchants particulièrement intéressants, peu présents dans les comics et des rebondissements qui font parfois froid dans le dos.

Le professeur Pyg et Shawn dans Nightwing Rebirth, tome 3

Le Professeur Pyg détient Shawn

Une aventure psychologique caractéristique de Nightwing

Ce que j’aime dans les aventures de Nightwing, c’est l’approche très psychologique que les scénaristes peuvent en avoir. Sa relation difficile avec Batman, ses multiples identités (Robin, Dick Grayson, Nightwing et même Batman lorsqu’il doit remplacer son mentor), son passé d’orphelin et son souci de toujours bien faire en font un homme fragile, qui doute beaucoup de lui et n’ose pas faire apparaître ses faiblesses, alors que tout le monde l’imagine confiant et positif.

Nightwing, Damian et Simon Hurt

Nightwing est incapable d’agir lorsque Damian est menacé par Simon Hurt

Nightwing est donc confronté à Deathwing, une version « mauvaise » de lui-même, ce qu’il aurait pu être s’il s’était laissé aller à la colère et la vengeance.  Il revit également la mort de Damian (dans « Grant Morrison présente Batman »), se sent coupable et est confronté à la peur de perdre ses proches. Désemparé, c’est finalement à l’aide de son fidèle acolyte qu’il résiste. Il ne doit pas vivre plongé dans les ténèbres et la tragédie, comme son mentor, mais bien en se relevant, en pensant à l’avenir, c’est-à-dire la vie qu’il peut mener et transmettre.

L’aventure en duo avec Damian est aussi l’occasion pour les deux garçons de se rappeler qu’ils ont besoin l’un de l’autre. Damian se sent abandonné par celui qui fut son Batman, celui-ci lui manque. Si le rejeton du Chevalier noir peut être souvent agaçant, il est ici un personnage très intéressant et émouvant.

Conclusion

Ce tome est, pour moi, très réussi. Le dessin est intéressant, mieux que le tome précédent qui laissait à désirer. Le scénario de Tim Seeley, qui avait réalisé avec Tom King l’excellent cycle « Grayson », est parfait dans son approche dynamique et psychologique, en plus de faire appel à deux ennemis créés par Grant Morrison (la réédition de l’œuvre de ce dernier est-elle donc un hasard ?) Et l’idée d’envisager notre Dick Grayson futur papa est plutôt originale, abordant encore une fois le côté très humain du personnage, sans doute héros le plus proche de nous, lecteur lambda, de l’univers du chevalier noir. Par ailleurs, Nightwing est ici complètement indépendant. On ne voit pas Batman une seule fois, il a donc enfin acquis ses lettres de noblesse.

Les notes

Scénario Note Scénario
Dessin Note Dessin
Colorisation/Encrage Note Colorisation
Note globale Note Globale

Et vous comment avez-vous trouvé ce Nightwing Rebirth – Tome 3 ? N’hésitez pas à nous laisser votre avis dans les commentaires ci-dessous ! 😉

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *