Review de Batman : Death Metal – Tome 1

Publié le 12 janvier 2021 par

Êtes-vous prêts pour une nouvelle dose de Batman Metal par Scott Snyder ? Cette fois, ça se nomme Batman DEATH Metal, comme pour souligner que c’est encore plus grand, plus sombre, plus… Metal quoi !
Voyons ensemble ce que ce premier tome de Batman Death Metal publié chez Urban Comics m’a inspiré.

Batman : Death Metal - Tome 1

Synopsis

La victoire du Batman Qui Rit est désormais totale. Seigneur d’une Terre cauchemardesque, transformée à son image grâce aux pouvoirs de la mère du Multivers Perpetua, il tient les héros survivants à sa merci et semble avoir anéanti toute résistance. Toute ? Dans l’ombre, le véritable Batman poursuit la lutte, bataille après bataille, contre l’oppresseur, alors que Wonder Woman, devenue cerbère des Enfers, rêve de renverser le tyran une bonne fois pour toutes. C’est à ce prix que l’espoir renaîtra de ses cendres…

  • Scénario : Scott Snyder, James Tynion IV, Joshua Williamson & collectif
  • Dessins : Greg Capullo, Tony Daniel & collectif
  • Publié le : 27 Novembre 2020
  • Nombre de pages : 200 pages
  • Prix : 17.50€
  • Commander chez ton libraire préféré  ou sur Amazon

Snyder et son Batman (Death) Metal

Alors que j’avais été assez peu emballé par la série initiale des Batman Metal, j’avais plutôt apprécié la suite avec le 1er tome du Batman Qui Rit
Cette nouvelle suite, qui est censée donner encore plus de place à l’univers du Batman Qui Rit, était assez attirante.
MAIS c’était oublier de quelle manière Snyder pouvait parfois se laisser aller dans ses idées… farfelues ?

La nouvelle trinité par Scott Snyder & Greg Capullo
La nouvelle trinité par Scott Snyder & Greg Capullo

Car oui, avec ce premier tome de Batman Death Metal, c’est de ça dont il s’agît… Les idées d’un Multivers Batman tout droit sortie des profondeurs de l’esprit de notre cher Scott.
Vous voulez du Bat-machin ? Vous en aurez pour votre argent ! promis 😉
Snyder nous propose d’aller toujours plus loin dans son Multivers Noir, où il fait toujours plus sombre, où tout est toujours plus fou… Et surtout, là où il y a toujours plus de Batman !

Ici, le Batman Qui Rit a terrassé les héros de notre univers et a façonné notre monde à son image avec l’aide de Perpetua. Pour rappel, ce récit fait suite aux ouvrages Justice League Doom War et Justice League Doom War Epilogue édités chez Urban Comics.
Pour ceux qui n’ont pas prévu de lire ces récits en préambule, pas de grosses inquiétudes, ce récit est tout à fait abordable à condition d’être prêt à faire l’effort de recoller un peu les morceaux tout au long de la lecture 😉
Wonder-Woman a dû s’incliner face à la supériorité du Batman Qui Rit et est devenue depuis la gardienne des enfers… Cette dernière va profiter de sa situation pour initier la résistance qui permettra peut-être de faire tomber le Batman Qui Rit…

Bat-Dr-Manhattan ?
Bat-Dr-Manhattan ?

Pour en revenir aux idées de Scott Snyder, vous aurez droit à du Batman à toutes les sauces…
Du Bat-monstre des océans, du Bat-T-Rex, du Bat-4×4 du Bat… (remplacez ces trois points par à peu près tout ce que vous pouvez imaginer… Il existe certainement dans le récit XD ). Nous avons même un Bat-Dr Manhattan, alors tout est possible.

Le point positif à tout cela (Et c’est exactement le point qui en ressortait lorsque l’on en a parlé avec toute l’équipe sur notre podcast le mois dernier), on sent que les auteurs prennent énormément de plaisir à distordre l’univers de nos héros et d’en faire un Bat-bordel ! ^^

Un ouvrage en deux parties

Si l’ouvrage s’intitule Batman Death Metal, Urban Comics a regroupé dans celui-ci plusieurs numéros complémentaire à l’histoire de base.
En effet, seulement trois numéros sont dédiés à Batman Death Metal en tant que tel. Deux autres numéros viennent compléter l’ouvrage avec Dark Knights : Death Metal Guidebook #1 et Dark Knights : Legends of the Dark Knights #1. L’intérêt de ces deux numéros réside dans les informations complémentaires qu’ils apportent au récit de base.

On retrouve en effet une partie consacrée au Batman Qui Rit. Notamment son évolution pour devenir le Batman qui nous est présenté à la fin de la première partie… le Darkest Knight.
Nous retrouvons également une multitude de mini histoires. Reprenant un peu le même concept présenté dans Batman Metal, afin de nous présenter les différents Batman du multivers noir. Ici, nous en apprenons un peu plus par exemple sur le Batman version T-Rex ou encore le Batman version 4×4 (oui oui, Snyder est en roue libre !).

Un Batman T-Rex face à Wonder-Woman
Un Batman T-Rex face à Wonder-Woman

Ces histoires complémentaires permettent de détailler un peu plus l’univers présenté par Snyder, mais elles ne suffisent pas à mon goût pour éviter à celui-ci cette impression brouillonne que laisse le récit, aussi dense soit-il. Au final, même avec toutes ces différentes histoires, le récit reste décousus.

Pour ce qui est des dessins, le résultat est globalement très satisfaisant même si nous regretteront la petite forme de Greg Capullo que nous avons déjà connu plus inspiré. Dommage…

Conclusion

Ce premier tome de Batman Death Metal ne m’aura finalement peu convaincu… Snyder se laisse emporter dans un délire où il m’a été difficile de le suivre, tout Batman qu’il est… Avec son multivers noir, Snyder met du Batman de partout, même un peu trop.
Malgré tout, pour ceux qui réussiront à accrocher à l’univers un peu déjanté à la sauce Batman de Scott Snyder, vous pourrez prendre un certain plaisir à la lecture de ce récit 😉

Les points forts :
  • Des artistes qui s’éclatent sur leur projet…
  • Une originalité que l’on ne peut pas lui enlever.
Les points faibles :
  • … Tout seuls ?
  • Beaucoup trop de Bat-bordel.
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !