Review de Batman Detective – Tome 4 : Un coeur hideux

Publié le 16 février 2021 par

Comme je l’ai déjà dit dans mes précédentes reviews de la série Batman Detective, l’arrivée de Tomasi a redynamisé un comics en perte de vitesse. Mais autant vous le dire tout de suite, malgré toutes ces belles promesses ce tome 4 m’as déçu… Beaucoup de choses dans ce Batman Detective, mais chez moi la qualité prime sur la quantité.

Batman detective tome 4

Synopsis

Alors que Mister Freeze déchainait des vagues de froid sur Gotham pour récupérer sa femme, Nora, Batman finit par réussir à le neutraliser et le remettre à sa place : l’Asile d’Arkham. Mais dans l’ombre, une nouvelle menace grandit. Harvey Dent joue à Pile ou Face avec le destin des citoyens de Gotham, et créé une secte pour mener la ville à sa perte…

Un début laborieux !

Les trois premières issues de ce Batman Detective Tome 4 ne m’ont pas forcément donné envie de lire la suite du récit. Je m’explique : entre un Annual qui manque de peps avec un ancien ennemi et un Batman qui affronte des Vikings possédés… la lecture commençait mal.

Le Faucheur est de retour
Le Faucheur est de retour

Pourtant l’idée d’un Batman qui sort de sa zone de confort (et géographique aussi) n’était pas pour me déplaire. Mais malgré cela Tomasi n’arrive pas à me convaincre et encore moins en utilisant des démons nordiques. Niveau dessins et encrages, Travis Moore et Max Raynor (Detective Comics Annual #2) font du bon travail avec beaucoup de détails sur les seconds plans. Du coté de Scott Godlewski (Detective Comics #1018-1019), j’aime beaucoup la colorisation reprenant des couleurs chaudes.

Apres la pluie, le beau temp !

Je suis donc resté sur ma faim avec ces amuse-bouches héroïques. Quand soudain, mal placé entre un arc intéressant sur Double Face (j’y reviendrais plus tard) surgit une belle histoire sur notre regretté Alfred.

Agent Pennyworth
Agent Pennyworth

Dans ce Detective Comics Annual #3, Tomasi nous replonge dans les souvenirs d’un Alfred agent secret et dont l’ex-coéquipière demande l’aide de “Bruce Wayne” (Clin d’œil appuyé si vous avez compris pour dire que c’est plutôt l’aide de Batman). Le dessin quant à lui est sublime, avec un duo Kumar / Fajaro Jr qui s’applique pour un super rendu. Petit regret, Urban Comics coupe un arc en deux pour mettre cette histoire. Dommage.

Le retour de Double Face

Un Double-Face comme on l'aime
Un Double-Face comme on l’aime

Hormis une apparition dans un petit arc de All-Star Batman au début de Rebirth, la dernière fois que l’on a vu Double-Face ça n’allait pas fort… En effet notre schizophrène préféré avait tenté de se suicider dans Batman et Robin New52. Nous le retrouvons ici à la tête d’une secte, et pour ne pas arranger la situation, un Joker qui souhaite prendre le contrôle de Gotham. Tout en continuant son aventure Detective Comics, Tomasi y incorpore doucement l’arc Joker War. Ça viens gâcher quelque peu l’arc sur Double-Face (autant mettre tout ce qui concerne Joker War dans Joker War non ?).

Pour les dessins je n’ai pas été déçu. Brad Walker fait du très bon boulot avec, dans les récits avec Double-Face, des jeux d’ombres et lumières vraiment cool.

Le retour de la cour des hiboux
Le retour de la cour des hiboux

Conclusion

Pour conclure, Batman Detective Tome 4 ressemble plus à un préambule à Joker War. Dommage quand on voit la qualité de la série au début de Rebirth. L’arrivée de Tomasi a redonné un aspect vraiment “détective” à la série. Pour les artistes j’ai eu un gros coup de cœur sur Sumit Kumar et Kenneth Rocafort. Au-delà de leurs dessins la colorisation est superbe.

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ce Batman Detective Tome 4 ? Laissez-nous vos avis dans les commentaires ci-dessous 😉

Les points forts :
  • Le retour de Double-Face,
  • Detective Comics Annual #3 (Alfred tu nous manque),
  • Les dessins de Brad Walker.
Les points faibles :
  • L’intrusion de Joker War partout,
  • Batman contre les Vikings… clairement non !
  • Beaucoup trop de récits.
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Gare à la cour des hiboux qui d’en haut scrute Gotham, gare à son émissaire dont le nom est l’Ergot !

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !