Review de Batman Joker War – Tome 3

Publié le 13 octobre 2021 par

Après deux premiers tomes qui nous ont présenté le début et la fin de sa Joker War, James Tynion IV explore les conséquences de cette guerre menée par le Joker sur Batman et sa ville… C’est parti pour la review de Batman Joker War Tome 3 publié chez Urban Comics !

Batman Joker War - Tome 3

Synopsis

Le Joker est parvenu un temps à ses fins en prenant le contrôle de la ville et en ruinant Bruce Wayne ! Laissé exsangue à l’issue de leur combat, Batman doit désormais rebâtir sa vie et retrouver la confiance de ses alliés comme des citoyens de Gotham. Car de nouveaux ennemis, comme Punchline et le Ghost Maker ne vont pas lui laisser le temps de reprendre son souffle !

  • Scénario : James Tynion IV
  • Dessins : Guillem March, Carlo Pagulayan & collectif
  • Publié le : 16 Avril 2021
  • Nombre de pages : 208 pages
  • Prix : 20€
  • Commander chez Comics Zone  ou sur Amazon

Nouveau départ

Alors que le Joker a délaissé Gotham City (après sa Joker War), la ville essaie de se reconstruire. James Tynion IV profite de ce moment pour établir une nouvelle situation pour notre héros avec ce que l’on pourrait appeler le retour du “Batman solitaire”. Sa relation avec Catwoman ainsi que la Bat-family sont mises de côté.

Batman face au Ghostmaker
Batman face au Ghostmaker

Et puisque l’on parle de “nouveauté”, Tynion IV nous propose de découvrir encore un nouveau personnage. C’est devenu une habitude ces derniers temps, puisqu’après Punchline et Clownhunter (dont on reparlera plus bas), l’auteur nous présente Ghostmaker ! Un personnage assez intéressant, qui est assez proche de Batman dans ses caractéristiques à l’exception près que ce dernier est beaucoup plus radical dans ses interventions.
Même si cela a déjà été fait à plusieurs reprises, James Tynion IV s’amuse avec ses personnages et nous ressort le classique coup du “passé commun”. L’idée n’est pas nouvelle mais lier ce nouveau personnage au passé de Bruce Wayne m’a bien plu. Cela nous permet de nous plonger à nouveau dans le passé de Bruce et notamment dans sa période d’apprentissage auprès des plus grands maîtres d’arts martiaux de la planète.

L’histoire principale que nous propose les auteurs n’est pas révolutionnaire mais je l’ai trouvé très satisfaisante si on se tient au côté blockbuster vers lequel tend le titre depuis l’arrivée de Tynion IV sur celui-ci. Batman se retrouve malgré lui à devoir refaire équipe avec Harley Quinn et il faut avouer que ce duo fonctionne plutôt bien sous la plume de l’auteur. Clownhunter y tient également un petit rôle intéressant alors que la Bat-family (composée de Batgirl et Nightwing) n’a que très peu de place dans l’histoire.

Côté dessins, j’ai trouvé ces derniers satisfaisants même si je regrette une certaine irrégularité tout au long du récit, surtout sur le personnage d’Harley Quinn qui est parfois très différente d’une page à l’autre. Un problème lié à l’intervention de plusieurs artistes puisque l’on ne dénombre pas moins de six artistes travaillant sur les cinq chapitres qui composent l’histoire principale : Guillem March, Carlo Pagulayan, Carlos D’Anda, Alvaro Martinez, Christian Duce et Ryan Benjamin.

Harley Quinn et Clownhunter, nouveaux membres de la bat-family ?
Harley Quinn et Clownhunter, nouveaux membres de la bat-family ?

Les origines de Punchline et de Clownhunter en complément

Afin de compléter cet album, Urban Comics nous propose les origines de Punchline (dans Punchline #1) et de Clownhunter (Batman Annual #5).

Punchline : Où tout a commencé ?
Punchline : Où tout a commencé ?

Au travers de cette origin story de Punchline, on peut sentir cette envie de James Tynion IV de donner de l’importance à son nouveau personnage. C’est parfois un peu trop forcé pour que je puisse l’apprécier totalement… Malgré tout, l’auteur profite de cette origin story pour nous repasser les principales aventures du Joker. Une idée qui n’est pas inintéressante dans le fond.

Pour Clownhunter, l’auteur nous propose une histoire touchante autour du personnage, laissant beaucoup de place aux émotions du personnage à travers son vécu. En duo avec Leslie Thompkins, Clownhunter alias Bao Pham nous parle de son passé et des raisons qui l’ont poussé à porter le costume qu’il porte aujourd’hui. Une histoire touchante dans laquelle James Tynion IV s’attarde sur les similitudes entre l’histoire de Bruce et de Bao…

Conclusion

Pour conclure, je peux dire que ce troisième tome de Batman Joker War est une bonne lecture. Dans la droite lignée des deux derniers tomes. James Tynion IV confirme le retour d’un Batman plus traditionnel, un peu popcorn et blockbuster. Un Batman qu’il maitrise très bien et où les nouveaux personnages que l’auteur a créé sont capables d’apporter un peu de fraîcheur.

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ce Batman Joker War Tome 3 ? Laissez-moi vos avis dans les commentaires ci-dessous 😉

Les points forts :
  • Un bon récit popcorn façon blockbuster,
  • De nouveaux personnages intéressants,
  • Le duo Harley Quinn / Batman.
Les points faibles :
  • Des dessins irréguliers,
  • Un peu trop superficiel par moment,
  • L’auteur n’en ferait-il finalement pas trop avec SES personnages ?
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !