Review de Batman Rebirth – Tome 11 : La chute et les déchus

Publié le 17 janvier 2020 par

Ce 11ème tome de Batman Rebirth représente l’avant dernier tome de la série puisque Urban Comics a annoncé que le 12ème tome comprendra toute la fin du run de Tom King sur Batman.
Alors ? Que vaut cet avant dernier tome ? Je vous donne mon avis dans cette review ! 😉

Batman Rebirth - Tome 11

Synopsis

Réchappé d’une machine infernale qui lui faisait revivre ses plus intenses cauchemars, Batman se met en quête de se venger de son pire ennemi, l’homme qui a tenté de le briser une deuxième fois : Bane.
Mais, persuadé de reprendre la main haute sur son adversaire, le Chevalier Noir en oublie qu’il a été soumis à de multiples tortures et échecs. Et peut-être le point limite de sa santé mentale a-t-il déjà été franchi !

Batman vs Bane ?

Après un 10ème tome qui n’avait pas plu à tout le monde (ce qui n’avait pas été mon cas 🙂 ), car trop arrêté dans le temps et ne proposant aucune avancée ou presque à l’histoire puisque ce dernier était vraiment centré sur les traumas de Batman et sa lutte intérieur, Tom King nous propose ici de revenir sur du concret (je vois qu’il y a des heureux dans la salle ! 🙂 ).

L'armée de Bane dans Batman Rebirth
L’armée de Bane dans Batman Rebirth

Je ne vous dévoilerai rien en vous apprenant que Batman vient de se réveiller de ses cauchemars (cf tome précédent). Il se retrouve alors à Arkham, encerclé par ses plus grands ennemis. Il doit alors les combattre un à un afin de ressortir de l’asile d’Arkham.
L’auteur nous présente ici une sorte “d’effet miroir” avec les événements présentés dans le tome 3 de la série, lorsque Bane doit faire face à chacun de ses pensionnaires pour venir affronter Batman, alors maître des lieux…

Il faut bien avouer encore une fois que l’on a encore bien du mal à comprendre pourquoi tous ces super-vilains s’associe de la sorte à Bane…
Et le traitement de ces affrontements est quelque peu banal et surtout très répétitifs. Ils permettront tout de même aux grands amateurs de “grosses bagarres” de prendre un peu de plaisir, mais personnellement ce n’est pas forcément ce qui m’excite le plus, surtout dans le travail de King ^^

Pour accompagner tout cela, l’auteur parvient à jouer habilement avec les sentiments qui unissent Batman et sa Bat-family. Élément assez peu exploité jusqu’ici dans son run, il faut bien l’avouer.

Le début de la fin

Et en parlant de “famille”, il en est une qui réapparaît avec Thomas Wayne. Le Batman d’une autre réalité (Flashpoint) fait une entrée remarquée en nous gratifiant de quelques moments d’émotions dans lesquels Bruce retrouve l’espace d’un instant son père.
Une belle relation père/fils qui se rejoue sous nos yeux… Même si nous savons très bien que cela ne peut durer… S’il y a bien une chose que le run de Tom King nous a apprit, c’est que Batman ne peut être Batman s’il retrouve une famille et est heureux…
Des retrouvailles qui seront marquées par la confrontation des deux Batman/Wayne…

Batman de père en fils
Batman de père en fils

Avec ce tome, l’auteur initie la conclusion de son run sur Batman… Et ça se ressent. Tout au long de cet arc narratif, King prend le soin de reprendre l’entièreté de son arc grâce aux très bons dialogues initiés par le Batman du Flashpoint.
Ce dernier, tout en s’adressant à Bane lors d’un long discours en voix off, nous relate chacun des événements qui ont marqué les aventures de Batman Rebirth. Une sorte d’explication générale donnant un sens commun à chacun d’entre eux.

Un petit mot également sur les dessins. Comme à chaque fois, Mikel Janìn accompagne Tom King d’une façon incroyable !
Ce dernier n’est pas seul, puisque Jorge Fornés est également à l’oeuvre. Malgré que ce dernier fait un excellent travail, il est tout de même très particulier d’apercevoir une alternance entre les deux dessinateurs, et cela à plusieurs reprises au sein même d’un même chapitre…

Les secrets files Batman

L’ouvrage se termine sur les “Secrets files”, un numéro spécial où plusieurs artistes se réunissent pour nous proposer de courtes histoires.
Ici, plusieurs histoires de Batman nous sont présentées. Bien qu’inégales, celles-ci sont toutes assez intéressantes à découvrir et cela complète très bien l’ouvrage que l’on tient entre les mains.

Pour ceux qui souhaitent savoir de quoi parlent ces mini-récits, vous retrouverez une histoire concernant l’épouvantail et l’une de ses victime que Batman n’a pas réussi à sauver, une histoire centrée sur la technologie et ses dérives, une histoire centrée sur Batman et l’acceptation de lui-même ainsi qu’une petite enquête menée en collaboration avec Bobo alias Détective Chimp 😉

Conclusion

Ce 11ème tome est plus classique dans sa conception (comparé au 10ème tome, qui était plus centré sur l’aspect “psychologique”). Cela devrait plaire aux amoureux de grande baston. Heureusement, ce dernier a d’autres atouts comme l’aspect relationnel père/fils remis aux goûts du jour avec l’apparition du Batman version Flashpoint, et l’auteur arrive même à nous faire douter parfois de la santé mentale de Batman.
Les dessins assurés par Mikel Janìn et Jorge Fornés sont tout à fait exceptionnels (avec un petit plus pour monsieur Janìn tout de même 🙂 ).
Rendez-vous dans quelques mois pour la conclusion de Batman Rebirth !

Tu as lu Batman Rebirth Tome 11 ? Toi aussi, laisses-nous ton avis dans les commentaires ci-dessous 😉

Les points forts :
  • Le plan de Bane mis en lumière pour conclure la série,
  • La relation père/fils entre les deux Batman,
  • Mikel Janìn encore excellent au dessin.
Les points faibles :
  • De la baston un peu facile…
  • L’alternance entre les deux dessinateurs au sein des mêmes chapitres.
Les notes
Scénario Note Scénario Dessin Note Dessin Colorisation/Encrage Note Colorisation Note globale Note Globale

On reste connecté ? 🙂
Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre bat auteur

Passionné par Batman et son univers, j'ai lancé Batman Legend pour partager avec vous ma passion du chevalier noir de Gotham City !!!

Voir la suite...

Laissez-nous
votre avis !